1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Onze mesures en faveur de l'actionnariat salarié
Le Revenu12/04/2017 à 12:39

L'actionnariat individuel représente 11% du capital des sociétés françaises. (© Fotolia)

Les grandes vagues de privatisations des années 1986 puis 1993 avaient dynamisé aussi bien l'actionnariat individuel que l'actionnariat salarié. Depuis l'actionnariat individuel a diminué de moitié, tombant à 6% de la population. Et l'actionnariat salarié qui concerne près de 7% de la population, pour une bonne part les mêmes, s'effrite aussi.

La Fédération française des associations d'actionnaires salariés et anciens salariés (FAS) espère donc redonner un élan à l'actionnariat salarié avec sa liste de onze mesures (voir ci-dessous). Des propositions établies il y a un an et récemment adressées aux candidats à la présidence de la République. Des mesures que la FAS estime «puissantes», dignes de son objectif de porter l'actionnariat salarié à 10% en moyenne du capital des entreprises. Un taux rarement atteint par les grandes sociétés cotées. Seules Eiffage (23%), Bouygues (21%) et Safran (13,5%) dépassent ce seuil.

Renfort mutuel

Renforcer cet actionnariat salarié permettrait d'augmenter sensiblement la part des ménages au capital des entreprises cotées françaises. En effet, à côté de l'actionnariat individuel estimé à un peu moins de 11% du capital des sociétés françaises, l'épargne salariale détenue à travers les FCPE d'actionnariat salarié (47 milliards d'euros), représente pour les sociétés cotées 3 à 4% supplémentaires, soit un

Lire la suite sur le revenu.com

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bpasseri
    11 avril19:51

    de toute façon la loi ne sera jamais appliquée comme d'habitude depuis 5 ans

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer