Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouveaux dédommagements d'épargnants lésés par des fonds à promesse

Le Revenu27/03/2013 à 16:31

(lerevenu.com) - Ce fonds, commercialisé au début de l'été 2001, promettait un triplement du capital, sauf si l'un des douze titres retenus dans sa formule accusait une baisse d'au moins 40% à l'une des vingt ?dates de constatation? trimestrielles, entre la cinquième et la dixième année du placement BNP Garantie Jet 3. Le Revenu a souvent mis en garde ses lecteurs à l'égard de tels placements, comme dans cet article de septembre 2003 (Le Revenu Placements, p.27) : ?Une génération entière de fonds garantis apparus à la fin des années 1990 promettait des performances alléchantes dont la réalisation nous a toujours semblé trop aléatoire.

Les fonds de ce type promettent, en général, un doublement, voire un triplement du capital... sauf si l'une des actions retenues pour leur calcul perd 35%, ou encore 40% de gain? sauf si l'indice CAC 40 perd plus de 5% à l'échéance. Nous avons baptisé ces placements les «sauf si» et Le Revenu a régulièrement mis en garde contre leurs risques de déception. (...) Nous continuons à déconseiller ce type de formule dont les résultats sont très hasardeux.?
 
BNP Garantie Jet 3 n'échappe pas à la règle : à l'échéance, la promesse de triplement du capital s'est révélée illusoire. Pire, les épargnants ne récupéraient même pas leur capital garanti à cause du cumul de frais prélevés sur les contrats d'assurance vie Natio Vie Multiplacements dans lesquels étaient logés les 253 millions d'euros collectés sur BNP Garantie Jet 3. 
 
Ce placement avait été proposé aux clients les plus fortunés de la banque, l'investissement moyen étant ?de 25.000 à 30.000 euros?, selon une déclaration du responsable de BNP Paribas de l'époque. Chacun des plaignants défendus par Maître Daniel Richard, avait même investi plus de 90.000 euros sur BNP Garantie Jet 3. Dix ans plus tard, au lieu de récupérer le capital supposé garanti, ils avaient ?perdu chacun 8.594,59 euros, soit 9,4% de leur investissement?, selon le procès verbal d'infraction. 
 
Grâce à une plainte déposée en septembre 2011, transmise par le parquet à la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), début 2012, Daniel Richard a pu se prévaloir d'un procès verbal constatant une ?pratique commerciale déloyale?, expression recouvrant la notion de ?publicité mensongère?.
 
Ayant obtenu l'indemnisation des premiers épargnants qu'il représentait, l'avocat a appris, fin février 2013, que BNP Paribas remboursait leurs frais de gestion à d'autres clients, évoquant un geste commercial : ?La banque tente surtout d'éviter d'autres poursuites découlant de notre première plainte?, croit plutôt Daniel Richard. Sur 11.000 souscripteurs à l'origine, les 5.700 épargnants ayant conservé leur placement jusqu'à l'échéance seraient potentiellement concernés. Les commissions sur BNP Garantie Jet 3 auraient rapporté ?8,4 millions d'euros en 2001 de frais d'entrée au profit de Cardif? et ?10 millions d'euros entre 2005 et 2011, au profit de Natio Cardif en frais de gestion (les chiffres antérieurs n'ayant pu être retrouvés)?, selon le procès verbal de la direction des fraudes.
 
Daniel Richard s'est empressé d'écrire au président de BNP Paribas pour l'inviter à rembourser aussi les frais occasionnant une perte aux souscripteurs de son placement Star 8, exposés à une déception comparable. Contacté par une centaine d'autres souscripteurs déçus par les promesses de BNP Garantie Jet 3, l'avocat a aussi déposé une vague de plaintes pour publicité mensongère et escroquerie. Son objectif est d'obtenir une prise en compte du préjudice lié à la promesse non tenue de triplement du capital, comme dans le cas des fonds Doubl'Ô des Caisses d'Épargne.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.