Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Non, le commerce de centre ville n'est pas mort !

Primaliance07/04/2015 à 00:00

La concurrence de l'e-commerce menace-t-il les boutiques de centre ville ? Et par voie de conséquence, peut il impacter les SCPI qui ont choisi de détenir des boutiques physiques ? La réponse de Sofidy est claire : non ! Le commerce de centre ville a bien toute sa place.

La société de gestion qui pilote plusieurs véhicules immobiliers autour des commerces (SCPI, SIIC..) cite les nombreuses raisons concourant à « asseoir l'attractivité du centre ville comme outil commercial ».

Tout d'abord, le vieillissement de la population amène les consommateurs âgés à privilégier la proximité quitte à payer plus cher…Pour preuve, l'essor d'enseignes comme Monop' ou Carrefour market qui illustre bien une stratégie des grands distributeurs à renforcer leurs liens avec leurs voisins-consommateurs. A cela s'ajoutent des biens ou services traditionnels non « délocalisables » (coiffeurs, boulangeries, pressing, cordonniers, etc.) comme l'arrivée régulière de « nouveaux concepts-enseignes que personne n'avait imaginé » (cigarette électronique, Nespresso, agences SNCF ...). Et « il y en aura vraisemblablement beaucoup d'autres dans les années à venir » à l'image par exemple, des boutiques éphémères autour d'un produit.

Puis, Sofidy argue du renchérissement du coût du transport et d'une prise de conscience écologique. 2 éléments qui tendent « à restreindre progressivement les déplacements en vue d'accomplir des actes d'achat ». Par ailleurs, un local en pied immeuble revêt aussi de l'intérêt auprès d'un certain nombre de professions libérales (cabinets médicaux, notaires, avocats, architectes..) en raison de l'application de la loi Handicap (échéance 2015). De plus, la France est la 1ère destination touristique mondiale. A ce titre, la consommation de ces nombreux touristes présente pour le commerce physique en général un important potentiel de croissance.

Dernier élément, à l'instar d'' Amazon qui va ouvrir une boutique à New York, les pure players de l'e commerce peuvent ressentir le besoin d'une présence physique qui appliquera leur marque sur une vitrine ou démultipliera la distribution de leurs produits.

 Autant d'arguments qui permet à Sofidy de contester quelques idées reçues : « internet cannibalise les ventes en magasin » ou encore « détourne les clients des bons vieux magasins ».

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.