Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Noah et Forget auditionnés à propos de l'évasion fiscale
Le Figaro19/06/2012 à 12:19

VIDÉO - La commission d'enquête du Sénat sur l'évasion fiscale a entendu les deux champions de tennis. Durant leur courte carrière, a expliqué Guy Forget, les tennismen «essayent d'optimiser leurs revenus».

Ses démêlées avec le fisc ont-ils fait de Yannick Noah un spécialiste des questions d'impôts? Le tennisman a été auditionné ce mardi matin à 11 heures par la commission d'enquête du Sénat sur l'évasion fiscale, dirigée par un élu communiste, Éric Bocquet, et un UMP, Philippe Dominati.

«Il ne s'agit pas d'éplucher leurs dossiers fiscaux», avait précisé auparavant au figaro.fr un proche de la commission sénatoriale, mais plutôt de recueillir l'avis de ces contribuables à hauts revenus et au profil particulier.

«En tennis, on a une carrière courte, a donc plaidé Guy Forget, qui réside en Suisse depuis vingt ans. Une dizaine d'année au cours desquelles les joueurs essayent d'optimiser leurs revenus.» D'après lui, seuls les 120 meilleurs joueurs du circuit «rentrent dans leurs frais». Du coup, «on essaye donc de trouver les endroits les plus avantageux, la Floride, Monaco, la Suisse pour optimiser les gains et ne pas connaître la double imposition», a-t-il détaillé.

Interrogé sur son exil en Suisse au début des années 1990, Yannick Noah a justifié son choix, opéré au lendemain de sa retraite sportive, «par la peur du lendemain» et a rappelé qu'il était rentré au bout de trois ans. «Aujourd'hui, je gagne mon argent ici grâce au public francais, je paye mes impôts en France, a rappelé Yannick Noah, reconverti dans la chanson. Si j'étais une vedette internationale, je réagirais différemment.»

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre mobile brightcove.createExperiences();

«Content de payer»

Il n'a pas été question des dossiers fiscaux des deux ex-joueurs. Yannick Noah a connu quelques déboires avec les services des impôts ces derniers temps. Il a été débouté en septembre après avoir contesté un redressement fiscal d'environ 1 million d'euros auprès du Conseil constitutionnel. Cela ne l'a pas empêché, durant la campagne présidentielle, de soutenir la mesure choc de François Hollande de taxer à hauteur de 75% les revenus supérieurs à 1 million d'euros.

«Moi, je suis content de payer. Et je le ferai (...). Parmi les gens concernés, 99% sont contre cette mesure. Mes amis de droite, et j'en ai beaucoup, sont verts de rage après moi. Ils ne veulent plus me voir, me traitent de faux-cul. Ils n'ont aucune notion de l'intérêt général. C'est chacun pour sa peau», avait-il expliqué. Parmi les joueurs de tennis défendant les couleurs de la France à la Coupe Davis - sous la direction de Guy Forget - Jo-Wilfried Tsonga, Julien Benneteau et Gilles Simon résident en Suisse.

LIRE AUSSI:

» «Les réformes fiscales sont faites à l'aveuglette»

» La morale et le pragmatisme fiscal sont-ils compatibles?

» Impôts: ce que la gauche mijote

» La traque des comptes bancaires à l'étranger continue avec Evafisc (Le Particulier)

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lucy.j
    19 juin20:22

    Yannick Noah a tout de même admis que s'il faisait une tournée internationale en qualité de chanteur notamment aux USA, où il percevrait à peu près 50 fois ce qu'il perçoit en France, il ne résiderait plus fiscalement en France !!!! Aurions-nous en France, les socialistes les plus bêtes de la terre pour ne pas comprendre qu'au delà d'un certain seuil (notamment 75 %) d'imposition ça ne passe plus ???

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer