Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Neuflize OBC innove pour ses clients privés

Le Figaro29/03/2013 à 18:40
Philippe Vayssettes, le président de la banque, va proposer aux investisseurs avertis de miser sur des placements différents, loin des soubresauts des marchés financiers. Du cinéma à l'art, en passant par la forêt.

Les Français n'ont jamais eu beaucoup de goût pour la Bourse. Malgré les beaux rebonds qu'elle leur a offerts, elle leur a laissé des cicatrices qui restent à vif. «Ceux qui ont vu leur capital amputé de manière importante en ont gardé des traces indélébiles. Beaucoup de nos clients veulent autre chose, ils ont de plus en plus de mal à supporter la volatilité des marchés que personne n'arrive plus vraiment à expliquer. Ils ne veulent plus d'une logique aussi court termiste», estime Philippe Vayssettes, le président de la banque Neuflize OBC. Décidé à se positionner autrement, il veut accompagner ses clients vers d'autres terres d'investissements patrimoniaux. «Les investisseurs privés sont de plus en plus à la recherche de placements différents, qui sortent de la gamme classique. Même si la gestion d'actifs reste incontournable, elle doit se réinventer et il faut que les banques privées s'adaptent et répondent à cette demande de diversification. Je suis persuadé que c'est un changement structurel majeur et que tout ce qui est lié aux grands marchés cotés, aux mandats de gestion, aux OPCVM va diminuer dans les patrimoines.»

Dont acte. La banque lance un placement d'un nouveau genre, un fonds de capital-risque (private equity) qui sera investi dans le cinéma, un monde que Neuflize OBC connaît bien puisque la banque finance ce secteur depuis 35 ans. Ce fonds destiné à financer des films indépendants (lire ci-dessous) n'est pas ouvert à tous, il est réservé aux investisseurs qualifiés et la mise minimale s'élève à 150 000 euros.

25 millions à lever

La banque espère lever 25 millions d'euros, un montant sans commune mesure avec celui des soficas, les sociétés de financement du cinéma sur lesquelles elle collecte quelques centaines de milliers d'euros par an. La cible d'investisseurs n'est d'ailleurs pas la même: avec ce nouveau fonds, Neuflize OBC vise les patrimoines plus importants, puisqu'il ne peut représenter que quelques pourcents d'un portefeuille. Il s'agit d'un placement de moyen teme, à risque, aucune garantie n'existe mais l'espoir de gain, le TRI (taux de rentabilité interne) est de l'ordre de 15 %. Il s'agit d'un fonds de capital-risque classique, sans aucun avantage fiscal. «Les entrepreneurs sont prêts à prendre des risques dans leur stratégie patrimoniale mais ils veulent les comprendre et c'est de plus en plus difficile sur les marchés financiers. Pourtant, pour ne pas perdre d'argent aujourd'hui, compte tenu de la fiscalité, il faut prendre des risques», explique Philippe Vayssettes.

Face à l'explosion de la fiscalité, il faut chercher des placements plus rémunérateurs. «Nous sommes en pleine répression financière, aujourd'hui une personne le plus lourdement imposée doit obtenir 9 % de rendement pour préserver son capital. Nous voulons accompagner nos clients, les amener à prendre une certaine dose de risques et à la leur expliquer», indique Philippe Vayssettes. Il a des projets dans d'autres secteurs. «Nous allons proposer des solutions nouvelles pour accompagner nos clients qui veulent investir dans la forêt, l'investissemnet foncier et dans l'art», annonce Philippe Vayssettes. Des projets dont certains ne se concrétiseront, comme dans l'art, qu'à partir de 2014. Dans les bâtiments de l'avenue Hoche à Paris, qui abritent une salle de conservation des œuvres d'art à l'hygrométrie étudiée, on cogite sur la meilleure façon d'innover là aussi. «Nous voulons trouver des solutions pour valoriser à long terme un patrimoine», résume Philippe Vayssettes.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.