Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Négocier avec son banquier comme le fait une entreprise

Le Revenu15/10/2012 à 17:19

(lerevenu.com) - «Il faut oser se présenter à son banquier avec des exigences élevées», a conseillé Pascal Ferron, président de Fimecor Baker Tilly. Devant un parterre de chefs d'entreprise et de directeurs financiers, l'expert-comptable a expliqué, le 11 octobre dernier: «Trop heureux d'obtenir un crédit, nombre de chefs d'entreprise n'osent négocier, ni les taux, ni les frais. C'est une grave erreur. Car ce n'est pas tant de l'activité de prêt que la banque tire l'essentiel de ses revenus mais de la récurrence des commissions», a-t-il expliqué. C'est une évolution qui va d'ailleurs s'accentuer du fait des contraintes règlementaires de fonds propres : «La marge bénéficiaire est loin d'être le c?ur de métier des banques, car elles privilégient plutôt les revenus réguliers de leurs services», a confirmé Olivier de Portzamparc, responsable financements spéciaux de la Banque Tarnaud.

Aux entrepreneurs agacés de l'empilement des frais financiers, Michel Gire, président de GMBA Baker Tilly, a rappelé que «la banque [était] le seul fournisseur qui établit sa facture et se la paye tout seul». Par conséquent, la seule solution, bien que fastidieuse, reste de lire les tarifs. Et de confier, à chacune de ses banques, les opérations pour lesquelles elle est la moins chère, ce qui n'empêche pas, en outre, de négocier les conditions du prêt. Encore faut-il vérifier que «les commissions appliquées soient bien celles négociées. Car il suffit d'une nouvelle opération, ou d'un changement de conseiller, pour que, sans crier gare, le tarif standard soit de nouveau appliqué».

N'hésitez pas non plus à écouter la concurrence: «Acceptez toujours les rendez-vous proposés par une banque à la recherche de nouveaux clients.» Autre précieuse recommandation des experts comptables: empruntez quand tout va bien, car avec une situation financière saine pour l'entreprise - donc une bonne santé pour les particuliers - on obtient toujours de bien meilleures conditions. En outre, n'hésitez pas à donner de vos nouvelles régulièrement à votre banquier, même quand tout va bien: il sera mieux disposé à votre égard en cas d'incident de paiement.

Épargnants «multi-bancarisés», faites comme les entreprises: comparez les frais et demandez des simulations qui en tiennent compte, même si votre conseiller-clientèle rechigne à le faire. Évaluez aussi ses conseils en expliquant bien votre situation familiale, vos contraintes budgétaires présentes et futures (études des enfants, travaux, etc.).

Aline Fauvarque

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.