Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Madeon, le petit génie de l'électro se dévoile

RelaxNews 27/03/2015 à 13:49

A son jeune âge, le jeune homme en est déjà au premier bilan d'étape avec un premier album pour "mettre sur disque qui j'étais ces dernières années et pouvoir l'écouter dans 20 ans". AFP PHO

(AFP) - Ne vous fiez pas à son physique d'adolescent et ses 20 ans: Madeon a déjà à son actif des centaines de concerts aux Etats-Unis et des collaborations aussi prestigieuses qu'avec Lady Gaga. Le Français, jusqu'ici plutôt discret dans son propre pays, se dévoile un peu avec son premier album qui paraît lundi.

"Dans l'industrie du divertissement, la jeunesse est une telle obsession que 20 ans, finalement, c'est déjà le début de la vieillesse...", s'amuse Hugo Leclercq, mèche brune tombant sur des yeux noirs, les traits un peu tirés après avoir débarqué le matin même des Etats-Unis.

A son jeune âge, le jeune homme en est déjà au premier bilan d'étape avec un premier album pour "mettre sur disque qui j'étais ces dernières années et pouvoir l'écouter dans 20 ans". "J'appartiens à une génération qui n'a pas forcément besoin d'albums pour construire une carrière, mais les albums ont cette capacité à pouvoir cristalliser des époques", explique à l'AFP ce fan des Beatles. 

Cela fait déjà quelques années que sa carrière a débuté. "J'ai commencé à faire de la musique chez mes parents à 10, 11 ans, sur l'ordinateur familial. J'ai su que j'avais envie d'en faire mon métier à 13, et j'ai commencé à 16", résume cet élève rapidement fâché avec l'école.

"Je craignais que l'école soit un chemin vers une sorte de vie bureaucratique qui me faisait peur. En sabotant mon cursus académique, j'ai l'impression que je n'allais pas me laisser d'autre choix que la musique", analyse le jeune homme dont le père travaille dans "le risque de prêt immobilier" et la mère dans "les ressources humaines".

C'est en 2011 que sa musique se met à résonner au-delà de la maison familiale, à Nantes. Il met en ligne cette année-là une vidéo bluffante où l'on voit ses mains pianoter sur une étrange tablette lumineuse pour composer un nouveau morceau ("Pop Culture") à partir des extraits de 39 chansons existantes (Madonna, Daft Punk, Justice, Gossip...). La vidéo attire rapidement des millions de curieux et affiche aujourd'hui plus de 28 millions de vues.  

- Pas la culture DJ - 

A 17 ans, Madeon devient un phénomène de la musique électronique: on le verra un peu en France (Trans Musicales en 2012) mais surtout aux Etats-Unis, notamment en première partie de Lady Gaga. Il produit en 2013 trois titres pour la star puis collabore avec Coldplay l'année suivante. Il semble alors parti pour une carrière internationale de DJ sur les traces d'un David Guetta. 

Le jeune homme trouve néanmoins réductrice cette étiquette de DJ, se voyant comme un compositeur pop: "J'ai fait des centaines de shows en tant que DJ, c'était un plaisir fou, mais c'est devenu assez déconnecté de mes ambitions musicales."

"Je ne viens pas de la culture DJ. Je respecte ça, mais ça ne résonne pas en moi: la première fois que je suis allé dans un club, c'était pour y jouer. Pour moi, la musique électronique, c'est une palette de sonorités, que j'emprunte pour faire de la pop", explique celui qui est retourné dans son cocon familial, début 2014, pour composer son album, "Adventure" (Sony), dans les bacs lundi. 

"Comme le projet d'album était de clore une étape et de capturer une époque, cela n'aurait pas eu de sens de le faire dans un autre environnement que celui dans lequel j'ai toujours travaillé", dit-il. 

Toujours très réfléchi, Madeon a "scénarisé" son disque avec un début "joyeux, lumineux, social", suivi d'un "tunnel plus agressif" et d'une conclusion "plus flottante, plus contemplative". Fidèle à son goût pour les "mosaïques" sonores, Madeon s'est entouré de quelques invités pour les voix tout en s'autorisant à chanter sur quelques morceaux, comme le "Home" final.

Après un concert à Paris, le 3 avril à la Gaîté Lyrique, Madeon repartira tester ces nouveaux titres dans la foulée aux Etats-Unis.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.