Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Loyers de bureaux : Londres devant Moscou et Paris

Le Figaro04/12/2012 à 13:34
La capitale française est distancée par la capitale britannique qui garde la première place des capitales européennes au niveau des loyers, et perd sa deuxième place au profit de Moscou où le loyer s'élève desormais à 830?/m²/an dans le fameux QCA.

Londres domine toujours le continent européen au niveau des loyers même si la demande placée est moins importante que celle de Paris. C'est le secteur des technologies, médias et télécommunications (TNT) qui domine le marché (30 %), suivi par la finance (19 %) et l'industrie (11 %).

Selon Dan Beley, managing director de Central London chez BNP Paribas Real Estate, «les sociétés de TNT devraient combler le vide laissé par les entreprises financières et bénéficier à l'ensemble du marché prime Central London». Parmi les transactions récentes, Abraaj Capital au 1 Grafton Street W1 et Lone Pine Capital au 3 Burlington Gardens W1. Par rapport à l'an dernier, la valeur locative prime sur West End à 1 280 €/m²/an et est stable mais «la demande en hausse grâce à un PIB qui a augmenté de 1 %, conjuguée à l'offre étroite, laisse augurer d'une possibilité de pression sur les valeurs locatives en 2013», anticipe Virginie Houzé, directeur Études et Recherche chez Jones Lang LaSalle.

Sur la City, les valeurs s'établissent autour de 800 €/m²/an. Moscou arrive en seconde position avec un loyer prime de 930 €/m²/an. «Mais ce marché est économiquement beaucoup plus volatil que les marchés de la Vieille Europe, plus matures, et le taux de vacance, à 13 %, est le double de celui de Londres ou de Paris», ajoute-t-elle. Toutefois, Paris s'est fait ravir la seconde place du marché européen par Moscou, à 830 €/m²/an dans le fameux QCA.

Les autres marchés européens n'ont ni la même ampleur en demande placée ni en valeur locative. Selon le classement réalisé par Jones Lang LaSalle, à part Milan où le loyer prime est à 520 €/m²/an, en légère baisse par rapport à l'an dernier, la plupart des autres capitales européennes ont des niveaux de loyers compris entre 300 et 400 €/m²/an: 400 €/m²/an à Rome, 396 €/m²/an à Francfort, 366 €/m²/an à Munich, 355 €/m²/an à Amsterdam, 323 €/m² /an à Dublin. Et en toute queue de peloton, Lisbonne avec 222 €/m²/an et Barcelone à 216 €/m²/an.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.