Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Logement : les ventes des promoteurs immobiliers en recul de 15% au 2e trimestre

RelaxNews28/08/2014 à 13:51

Environ 5.000 logements de moins ont été commercialisés cette année. Sean Locke Photography /shutterstock.com

(AFP) - Les ventes de logements neufs par les promoteurs ont reculé de 15% au deuxième trimestre sur un an, selon les chiffres publiés jeudi par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), qui espère de nouvelles mesures de relance du secteur.

23.833 logements neufs (appartements vendus au détail, en bloc ou résidences senior ou étudiantes) ont été commercialisés pendant ces trois mois, contre 28.035 lors de la même période de 2013.

Pour les seules ventes effectuées au détail, 58% ont été réalisées auprès d'accédants à la propriété, et leur nombre, à 11.050 unités, est en recul de 12% sur un an. Une baisse que les promoteurs jugent "préoccupante".

Les investisseurs de leur côté ont été à l'origine de 42% des ventes de logements neufs conclues par les promoteurs d'avril à juin, à 8.083 unités, un chiffre en repli de 4,2%.

En parallèle les mises en vente de logements neufs par les promoteurs se sont établies à 23.635 unités au deuxième trimestre, en recul de 19,3% sur un an.

"L'offre de logements neufs est stable avec près de 89.000 logements disponibles", ce qui représente 14,6 mois de commercialisation, soit un "niveau tout à fait acceptable", selon la fédération.

Quant aux prix de vente, ils demeurent élevés : le prix de vente moyen a crû de 3% (à 4.707 euros le m2) en Ile-de-France tandis qu'il reculait de 1,4% en province (à 3.602 euros/m2).

La FPI appelle les pouvoirs publics à "encourager les investisseurs" à aller vers la pierre en complétant les mesures annoncées en juin, à savoir la possibilité de bénéficier de l'abattement fiscal prévu dans le dispositif Duflot pendant 12 ans de location, contre 9 ans aujourd'hui, avec une déduction relevée à 21% contre 18% du prix d'achat.

En contrepartie de cet avantage fiscal, le logement est loué à des locataires au niveau de ressources plafonné, à un loyer inférieur d'environ 20% aux prix de marché, pendant 9 ans.

La fédération souhaite que la location puisse bénéficier aux ascendants et descendants de l'investisseur -- comme le gouvernement s'apprêterait à le décider, selon la presse -- et qu'elle échappe à l'encadrement des loyers pendant la durée du conventionnement.

Cela pourrait débloquer, sur une année pleine, quelque 10.000 ventes, selon François Payelle, président de la FPI.

La fédération voudrait aussi que ce dispositif soit compris dans les investissements relevant du plafond de 18.000 euros instauré par la loi de finances 2013 pour les avantages fiscaux, contre 10.000 euros aujourd'hui.

Elle espère aussi la mise en place d'un "prêt spécifique à taux préférentiel", d'une durée d'au moins 25 ans, refinancé sur les fonds du Livret A, qui pourrait bénéficier à quelque 20.000 accédants à la propriété.
Le Premier ministre Manuel Valls a promis mercredi d'annoncer vendredi des mesures visant à enrayer l'effondrement de la construction, le président François Hollande ayant promis un "plan de relance" du secteur.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.