Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Logement : la trêve hivernale touche à sa fin jeudi

Le Figaro29/03/2016 à 11:56

Entre 30.000 et 40.000 foyers seront potentiellement délogés à la fin de la semaine. Dans la plupart des cas, les expulsions locatives sont dûes à des loyers impayés.

La trêve hivernale touche à sa fin jeudi soir: après cinq mois d’interruption des expulsions locatives, de 30.000 à 40.000 foyers risquent d’être délogés, souvent en raison de loyers impayés. Un inlassable combat pour les associations, qui réclament plus de moyens. «Chaque année, on se contente de dire que la trêve hivernale commence ou s’arrête, mais on n’est pas capable d’être dans une dynamique qui nous permette de protéger les plus fragiles», déplore auprès de l’AFP Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre.

Pour ce militant, «on n’arrive pas dans notre pays à mettre en oeuvre une politique de prévention» pour aider ces familles à payer «leurs dettes en cas d’impayés de loyers, trouver une autre solution de logement, leur ouvrir le droit au logement opposable». «Si on intervient au bout de deux ou trois mois d’impayés, on peut trouver des solutions, mais au bout d’un an, c’est inextricable», explique M. Robert.

Pour autant, selon lui, «les suspensions d’expulsions ne doivent pas se faire au détriment des propriétaires» qui, eux, peuvent être soulagés de la fin de la trêve hivernale, susceptible de mettre un terme à des mois de difficultés et de procédures.

15 millions de personnes touchées

«En moyenne, on estime de 30.000 à 40.000 le nombre de foyers en France susceptibles d’être expulsés dès vendredi», sur un total d’environ 190.000 décisions de justice pour impayés, selon les calculs du Réseau stop aux expulsions logement (Résal) pour 2015. Une différence qui vient, entre autres, des délais de procédure mais aussi des locataires, dont beaucoup préfèrent partir d’eux-mêmes plutôt que d’être chassés. Perte ou changement d’emploi, séparation, changement de situation de famille, problèmes de santé et surendettement sont autant de raisons qui entraînent des impayés, à l’origine d’un décrochage. En tout, c’est plus de 15 millions de personnes touchées par la crise du logement, selon les derniers chiffres publiés dans le rapport de la Fondation Abbé Pierre.

Les associations espèrent encore un revirement. «On sait que la croissance est limitée et que les problèmes budgétaires sont importants», concède Christophe Robert, mais «pour la dernière année du quinquennat, on voudrait que le gouvernement regarde la France vraiment telle qu’elle est, avec des gens qui souffrent». Une trentaine d’associations demanderont au cours d’un rassemblement mercredi, place du Palais-Royal à Paris, à la nouvelle ministre du Logement Emmanuelle Cosse d’engager les moyens nécessaires pour «mettre fin au sans-abrisme et aux expulsions sans solutions de relogement».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.