Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Logement étudiant : les fraudes se multiplient

Le Figaro30/08/2010 à 13:33
La direction de la répression des fraudes pointe les clauses abusives contenues dans la plupart des contrats de location de meublés.

Premier poste de dépenses des étudiants, le logement leur réserve souvent de mauvaises surprises. La Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dévoile ce lundi dans le Parisien/Aujourd'hui en France un rapport qui épingle les clauses abusives contenues dans de nombreux contrats de location de meublés à destination des étudiants.

Exclusion de la responsabilité du bailleur en cas de défaut d'entretien du logement, autorisation de prélèvement des frais d'entretien et de réparation sur le dépôt de garantie, interdiction d'héberger des amis ou encore possibilité de résilier le bail sans préavis ... les agences immobilières n'hésitent pas à abuser de la pénurie de logements et de l'ignorance supposée des étudiants en la matière pour leur imposer des clauses illégales qui les desservent. «Sur les contrats des 233 entreprises contrôlées par la DGCCRF, un sur dix contient des clauses abusives, c'est insupportable», s'indigne dans le Parisien/Aujourd'hui en France le secrétaire d'Etat à la consommation, Hervé Novelli.

Signes de bonne volonté vis-à-vis des étudiants

Sur les 1200 agences contrôlées par la DGCCRF au second semestre 2009, une centaine de procès-verbaux ont d'ores et déjà été dressés. Hervé Novelli annonce par ailleurs une vague de contrôles dans 32 villes universitaires, afin de «vérifier que les clauses abusives ou illicites ont bien disparu des contrats». Sur celles qui sont jugées «anormales» par le ministre mais pour autant pas encore interdites, Hervé Novelli a choisi de saisir la Commission des clauses abusives afin qu'elle se prononce sur leur légalité. Il en sera par exemple ainsi de la clause stipulant que «toute période mensuellement entamée est due». «Je ne lâcherai pas», a prévenu Hervé Novelli.

En pleine rentrée, le gouvernement multiplie les signes de bonne volonté vis-à-vis des étudiants. Après avoir annoncé que le cumul de l'Aide pour le Logement (APL) avec l'avantage de la demi-part fiscale pour enfant à charge serait interdit, le gouvernement est revenu sur ses pas jeudi. Il a également annoncé le prochain versement des bourses sur dix mois au lieu de neuf, afin de coller à l'allongement de l'année universitaire. La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a par ailleurs annoncé la semaine dernière la création de 13.461 nouveaux logements pour la rentrée. Une façon de lutter contre la pression à la hausse qui s'exerce sur les prix des logements étudiants en raison de la pénurie.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.