Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Logement : Emmanuelle Cosse devra faire oublier Cécile Duflot

Le Figaro11/02/2016 à 17:41

Paralysie du marché de l’immobilier, dispositif d’investissement locatif qui a fait un flop, objectifs non atteints dans le secteur de la construction... La nouvelle ministre devra tirer des leçons des échecs passés.

L’hôtel de Castries a un nouveau locataire. Le remaniement du gouvernement de Manuel Valls a acté l’arrivée de la secrétaire nationale d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), Emmanuelle Cosse, au ministère du Logement, en remplacement de Sylvia Pinel (PRG). Cette arrivée signe le retour des écologistes au gouvernement. Cette nomination au même poste que Cécile Duflot, qui avait refusé d’appartenir à un gouvernement Valls en mars 2014, signe de fait le départ de la conseillère régionale de 41 ans de la tête d’un parti, rongé par les divisions depuis deux ans.

Emmannuelle Cosse a rapidement exprimé sur Twitter sa joie d’entrer au gouvernement, se disant «heureuse» d’y poursuivre son «engagement pour une écologie en action». «La confiance du Président de la République m’honore. Heureuse de poursuivre au Gouvernement mon engagement pour une écologie en action», a-t-elle déclaré sur son compte.

Une écolo pour faire mieux que Duflot?

Une tâche de taille attend la nouvelle ministre du Logement: faire oublier le passage de Cécile Duflot, qui a occupé ce poste pendant deux ans. Et surtout, faire mieux qu’elle. Car l’ex-ministre et la fameuse loi qui porte son nom a laissé de bien mauvais souvenirs aux professionels de l’immobilier... Et ils sont nombreux: paralysie du marché de l’immobilier avec tous les voyants au rouge, un dispositif d’investissement locatif (le «Duflot») qui a fait un flop et qui a réussi à complètement décourager les particuliers d’investir dans l’immobilier neuf alors qu’ils aiment pourtant le placement pierre, et enfin, l’encadrement des loyers, mis en application en mars dernier, et lui aussi très largement décrié par la profession.

Constamment Cécile Duflot a joué les locataires contre les propriétaires, elle a fini par braquer les uns contre les autres, et ses convictions ont abouti à saper la confiance et à briser la dynamique du marché du logement. Séduits dans un premier temps, les professionnels de l’immobilier avaient pensé être écoutés, mais ils se sont ensuite sentis floués, trompés. L’arrivée de Sylvia Pinel et la reprise en main du logement par Manuel Valls ont rassuré non seulement la profession, mais aussi les particuliers. La loi Pinel, le détricotage de l’usine à gaz que représentait la loi Alur ont mis du baume au coeur des investisseurs. Et le marché du logement est reparti, la confiance est revenue.

Emmannuelle Cosse devra donc réussir à ne pas casser cette dynamique. «Si la construction neuve connaît un léger redémarrage, l’objectif de 500.000 logements est encore loin d’être atteint: il est donc nécessaire de poursuivre les efforts pour soutenir la filière et de maintenir le dialogue avec les professionnels», a aussitôt réagi Pascale Poirot, présidente du SNAL (le syndicat Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs). Tout reste à faire...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.