1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Livret A : 200 ans de succès
Le Revenu18/03/2018 à 11:11

Benjamin Delessert a créé le livret A en 1818 pour financer les construction de logements sociaux. (© DR)

Selon les chiffres de la Caisse des dépôts et consignations, 56 millions de livrets, pour 10,5 milliards d'euros de collecte, ont été ouverts lors des dix premiers mois de 2017. 270 milliards d'encours à fin octobre dernier : le Livret A reste la véritable star des placements à court terme.

Même si sa rémunération nette se situe actuellement à 0,75%, son plus bas niveau historique. Par comparaison, l'encours des Sicav et fonds monétaires détenus par les particuliers, qui lui faisaient de l'ombre dans les décennies 1980-1990, est aujourd'hui de 7 milliards d'euros !

Il est vrai que ce livret régle­menté, qui fêtera son bicentenaire en 2018, cumule bien des avantages : il est simple, liquide, sans risques et par-­dessus tout ses intérêts ne ­supportent ni l'impôt ni les prélèvements sociaux, à la différence des livrets bancaires classiques ou des comptes à terme.

Bref, un cas d'espèce dans l'univers des placements. D'autant que les fonds déposés et centralisés à la Caisse des Dépôts servent une bonne cause : la construction et la rénovation de logements sociaux.

De la loterie à la prévoyance

Pourtant, à son lancement, le 22 mai 1818, le pari était loin d'être gagné. À cette époque, l'esprit de prévoyance et d'économie n'était guère développé dans l'esprit de la population, pas davantage d'ailleurs qu'au plus haut niveau de l'État.

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer