Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les vacances aux États-Unis de plus en plus coûteuses

Le Figaro20/03/2015 à 11:54

INFOGRAPHIE - Avec la chute de l'euro par rapport au dollar, le budget requis pour voyager à New York a explosé en un an. Revue de détails des principales dépenses au cours d'un séjour.

L'attaque du musée du Bardo, ce mercredi, à Tunis, risque de bouleverser la saison tourisitique notamment pour les Français férus de cette destination en raison de prix abordables pour un séjour balnéaire. Il faut dire que la baisse de l'euro frustre leurs désirs d'ailleurs. Et notamment s'ils choissisent d'effectuer un voyage aux États-Unis.

Une chambre d'hôtel au Sofitel de New York coûtait 194 euros en avril 2014. Un an après, en mars 2015, il faut dépenser 60 euros de plus, soit 253 euros. En avril 2014, un euro valait 1,38 dollar. Aujourd'hui, un euro équivaut à 1,06 dollar. Le pouvoir d'achat des Français, et des touristes venant de la zone euro, a donc considérablement diminué.

Le comparateur Kayak.fr enregistre une baisse de 3% des recherches de vols de la France vers les Etats-Unis entre le dernier trimestre en 2014 et le premier trimestre en 2015. «New York en particulier, destination préférée des Français aux États-Unis, subit une diminution des recherches de 9% sur notre site Internet, entre le dernier trimestre en 2014 et le premier trimestre en 2015», précise Emmanuelle Chiamisa, responsable de la communication Europe pour Kayak. Elle détaille: «Entre décembre 2014 et janvier 2015, nous avions une augmentation de 10% des intentions de voyages de la zone euro vers les aéroports des Etats-Unis. Subitement entre janvier et février derniers, la tendance s'est inversée et nous observions une chute de 10%. Entre février et ce mois, pour l'instant, le fléchissement est de 8%».

Didier Arino, directeur de Protourisme, cabinet spécialisé dans les études et le conseil dans les secteurs du tourisme l'assure: «Les intentions de départs des Français vers les Etats-Unis et en général vers les zones dollars ont diminué en début d'année».

«Le flux est clairement impacté par le taux de change. Lorsqu'on a une surévaluation du dollar de 20%, le nombre de nuitées décroit de 7%, entre ceux qui réduisent leur séjour et ceux qui ne partent plus», avance-t-il.

New York reste convoitée

Pour Kayak.fr, «la baisse de l'euro a une influence sur la réduction des intentions de voyages. Néanmoins, les professionnels du tourisme feront toujours un effort sur leurs prix pour répondre à la demande des Français qui veulent se rendre aux Etats-Unis».

D'après un sondage réalisé par Hostelworld, spécialiste des hébergements à petit prix, New York sera la destination la plus convoitée par les Français en 2015. L'attrait des touristes français pour New York devrait persister.

Didier Arino parle de deux types de clientèles: «L'une a les moyens et l'habitude de se rendre à New York: pour elle, la baisse de l'euro ne bouleverse pas les habitudes. La seconde, plus familiale, profite en général de billets soldés pour voyager. Pour cette dernière l'évolution du taux de change a une influence».

D'après l'Office of Travel and Tourism Industries à Washington, plus d'1,6 million de Français se sont rendus aux Etats-Unis en 2014 avec moins de fréquentations au dernier trimestre où 350.000 voyages ont été enregistrés contre 500.000 au troisième trimestre de la même année.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.