Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les travaux en copropriété

Boursorama avec Pratique.fr10/09/2015 à 15:34

En copropriété, une procédure doit être suivie par ses membres pour les travaux. Dans certains cas, il est possible de les réaliser soi-même. Mais ce n'est pas vrai la plupart du temps.

Copropriété et travaux

Pour un impact commun, une décision commune

Dans les faits, il y a une règle simple. Si les travaux que vous souhaitez effectuer n'affectent que votre lot, et n'ont pas d'impact sur l'aspect extérieur de votre logement (par exemple, repeindre une façade), alors vous pouvez les réaliser sans avoir de comptes à rendre à quiconque.
Mais le principe même de la copropriété est de vivre ensemble, et c'est bien la gestion des parties communes qui devra être soumise à l'assemblée générale (AG). Celle-ci procède par vote pour déterminer le déroulement des travaux.

Différentes manières de voter

Cependant, il n'y a pas moins de quatre types de vote. Et pour chaque type de travaux, un type de vote lui est associé. D'une façon générale, plus l'opération est importante, plus la proportion d'approbation devra l'être également. Ainsi :

  • - la majorité simple (ou relative) : autrement dit, la décision appliquée est celle choisie par les personnes les plus nombreuses. On l'applique pour les travaux d'entretien. Par exemple, le remplacement d'équipements usagés s'ils ne sont pas trop importants ;
  • - la majorité absolue : un « camp » doit obtenir un score supérieur à la moitié des voix exprimées. Ces votes sont à appliquer pour les travaux qui sont rendus obligatoires par la loi (en réponse à une norme). Ce genre de travaux peut être varié, de la recherche d'amiante à la pose de canalisations ;
  • - la majorité double : elle concerne déjà des travaux très lourds : la vente d'une partie commune ou l'installation de nouveaux équipements. Pour que la décision soit appliquée, elle doit recueillir au minimum les deux tiers des voix ;
  • - l'unanimité : la décision doit recevoir l'approbation de tous les copropriétaires, représentants et absents. Elle est associée aux actes les plus importants, notamment des travaux de surélévation.

Le syndic peut être laissé libre

En fonction de l'importance des travaux à réaliser, l'assemblée générale peut décider de laisser le syndic gérer les travaux. C'est particulièrement utile, notamment en cas de travaux urgents (une canalisation percée et qu'il faut rapidement changer, par exemple). Mais même si dans ce cas, le syndic peut entamer les travaux sans l'approbation de l'assemblée générale, il doit cependant l'en informer.

Trucs et astuces

Même en cas d'autorisation de la part d'une assemblée générale de faire des travaux sur votre lot, n'oubliez pas que vous devez également obtenir celle du service d'urbanisme.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.