Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les tarifs SNCF flambent pendant les vacances

Le Figaro01/03/2013 à 11:59
Pendant les congés scolaires d'hiver, les voyageurs de train payent leurs billets vers le stations de ski entre 29% et 47% plus chers qu'en période normale, dénonce l'association de consommateurs CLCV.

Des tarifs qui font froid dans le dos! La SNCF profite largement des vacances d'hiver: les voyageurs étant plus nombreux, les trains se remplissent plus rapidement, et par conséquent, nul besoin pour la compagnie ferroviaire de baisser ses tarifs pour attirer le consommateur. Bien au contraire. C'est ce que montre une étude de la CLCV qui a comparé plusieurs trajets pendant les vacances d'hiver.

Pour un TGV Paris-Annecy, partant aujourd'hui, le voyageur paiera en moyenne son billet de train 29% plus cher que s'il était parti trois semaines plus tard, hors période de vacances. Et même les tarifs discount sont peu intéressants pendant les vacances: il sont deux fois plus cher qu'en période normale. Pour la CLCV, «cette surprime pratiquée pour les grands départs sur les vacances scolaires est une manifestation très forte du yield management des tarifs SNCF» - une pratique de modulation des tarifs en fonction de la demande, que Le Figaro détaillait récemment.

Mieux vaut partir de Paris

L'étude révèle aussi des disparités entre la capitale et la Province. A kilométrage comparable, pour le «tarif le moins cher» du train, un départ de Paris coûte en moyenne 32,5% de moins qu'un départ de Lyon ou de Toulouse. Cet écart est de 9% pour le «tarif moyen». «Il y a une certaine logique à ce résultat, note l'étude. Les trains partant de Paris comptent probablement plus de voyageurs, ce qui permet de mieux amortir les coûts fixes et de proposer un prix plus bas». L'association de consommateurs demande à ce que cet écart Paris/autres villes soit réduit.

Autre enseignement, les cartes Familles nombreuses «-30%» offrent de faibles réductions par rapport aux autres cartes. En réalité, elle est de 21 % pour le tarif le moins cher et pour le tarif moyen contre 26 % pour la carte senior et un peu moins de 30 % pour la carte 12-25. «Un fait critiquable», selon la CLCV qui soupçonne la SNCF de vouloir «orienter les familles vers ses formules d'abonnement (Enfant +) dont la souscription initiale est plus payante et qui induisent donc une plus grande fidélité».

Des réservations compliquées vers les stations de ski

Enfin, l'enquête dénonce une possibilité de réservation «malaisée» pour les stations de ski. Prenant l'exemple d'un trajet Paris-Moutiers (Savoie), elle constate que 3 mois avant le départ de plusieurs trains programmés le samedi matin (2 mars), ils sont pratiquement tous déjà complets. Ce qui peut paraître surprenant quand on sait que la SNCF conseille à ses voyageurs de réserver ses billets trois mois à l'avance, soi-disant à l'ouverture des réservations. Ainsi «l'opérateur entretient sur ce sujet un certain flou sur le moment d'ouverture des réservations et appelle d'ailleurs les usagers à être vigilants», prévient la CLCV qui se demande si les acheteurs de packages train et location de ski ne sont pas privilégiés sur les réservations faites à l'avance.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.