Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Les scooters en libre-service COUP mettent fin à leur présence à Paris
information fournie par Le Figaro25/11/2019 à 17:59

Les scooters en libre-service COUP mettent fin à leur présence à Paris (Crédits photo : Unsplash - Gaurav c )

Les scooters en libre-service COUP mettent fin à leur présence à Paris (Crédits photo : Unsplash - Gaurav c )

«Nous prévoyons de mettre fin à notre service à Paris ainsi que dans les autres villes prochainement», explique l'entreprise. Un maintien sur le long terme s'avère «non viable», précise-t-elle.

Clap de fin pour COUP. L'entreprise de scooters électriques en libre-service, filiale du groupe allemand Bosch, a annoncé ce lundi qu'elle mettait fin à son service à Paris et dans les autres villes prochainement.

«Triste nouvelle. Nous prévoyons de mettre fin à notre service à Paris ainsi que dans les autres villes prochainement. Nous le regrettons profondément. Nous vous informerons bientôt de la date exacte», détaille l'entreprise sur Twitter. Les autres villes concernées sont Berlin et Tübingen (Allemagne) ainsi que Madrid, précise Le Parisien. Le quotidien explique que le service prendra fin d'ici mi-décembre 2019 en Allemagne. La date de fin pour Paris et Madrid n'est en revanche pas encore connue.

À ses clients parisiens, l'entreprise précise: «Vous pouvez continuer à utiliser COUP comme d'habitude, jusqu'à l'arrêt du service. Si vous avez des minutes non consommées d'un pack de minutes prépayées, elles vous seront bien sûr remboursées. Vous pouvez par ailleurs continuer à profiter de vos trajets gratuits si vous en avez, jusqu'à ce que le service soit interrompu».

Projet économiquement non viable

«Bien que COUP soit reconnu sur ce marché, avec une clientèle fidèle qui utilise régulièrement ses services, le maintien des activités de COUP sur le long terme s'avère économiquement non viable», explique l'entreprise allemande, toujours sur Twitter.

Arrivé en France en 2017, COUP dispose de 2200 deux-roues présents dans une quinzaine de communes, comme le rappelle Le Parisien. Au cours des derniers mois, de nombreux services de «free floating» ont mis la clé sous la porte, faute de modèle économique.

0 commentaire

Annonces immobilières