1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les retraités ont un niveau de vie supérieur au reste de la population
Le Figaro09/04/2019 à 19:06

Les retraités ont un niveau de vie supérieur au reste de la population (Crédit photo: Aaron Burden - Unsplash)

INFOGRAPHIE - Si ce niveau de vie a baissé ces dernières années, les retraités sont moins touchés que la population active, démontre le Conseil d'orientation des retraites.

Alors que neuf syndicats appellent les retraités à manifester jeudi pour défendre leur pouvoir d'achat, l'indexation de toutes les pensions sur l'inflation et l'annulation de la hausse de la CSG pour tous, le Conseil d'orientation des retraites (COR) souligne que le niveau de vie des retraités, s'il a baissé ces dernières années, reste supérieur à celui de la population générale.

Le COR montre que les niveaux de vie moyens des retraités, des actifs et de l'ensemble de la population ont progressé parallèlement de 1996 à 2010, de 1,4 % par an en moyenne, avant de baisser entre 2010 et 2015. Cette baisse récente a cependant été moins prononcée pour les retraités (- 0,5 % en cinq ans) que pour les actifs ou l'ensemble de la population (- 2,3 %). Au total, en 2015, le niveau de vie moyen d'un retraité s'élevait en moyenne à 2 055 euros par mois et était supérieur de 5,6 % à celui de l'ensemble de la population.

Pourtant, la pension brute des retraités a suivi à peu près l'indice des prix, de sorte que chaque retraité a conservé peu ou prou la même pension en euros constants d'une année sur l'autre. Alors pourquoi le niveau de vie des retraités a-t-il baissé?

Deux facteurs démographiques jouent en sens contraire: l'effet négatif de la montée des divorces (le niveau de vie d'un célibataire est inférieur à celui d'un couple) est globalement compensé par l'effet positif de l'allongement de l'espérance de vie, qui retarde le veuvage. L'explication tient surtout à l'évolution des revenus du patrimoine: durant trois décennies (de 1980 à 2000), du fait de plus-values importantes sur les titres financiers et l'immobilier, on «a vraisemblablement sous-estimé l'enrichissement réel de nombreux retraités», affirme le COR.

À l'inverse, alors que la performance des produits financiers sans risque devient négative, et même si l'immobilier reste dynamique, on «surestime» certainement l'apport des revenus du patrimoine. Enfin, la hausse des prélèvements fiscaux et sociaux entre 2002 et 2015, plus marquée que pour les actifs, a eu un effet significatif. «Il a stoppé à partir de 2009 la hausse du niveau de vie des retraités, et même engendré une légère baisse entre 2012 et 2015», conclut le COR.

23 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rollan26
    10 avril09:56

    Pour exemple:L' ENA dont a bénéficié notre Président est même rémunéré et les années d'études comptent en années cotisées pour la retraite.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer