Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les produits alimentaires passés au crible d'un nouvel étiquetage

Le Figaro28/08/2014 à 23:14

Pour faciliter les courses des Français, le magazine 60 millions de consommateurs a étiqueté une centaine de produits du quotidien en fonction de leur impact sur la santé du consommateur.

Faire ses courses est souvent vécu comme une corvée et les Français prennent peu le temps de lire les étiquettes au dos des produits par manque de clarté, mais surtout de temps. Pour ménager les consommateurs, un étiquetage de couleurs, plus simple, devrait bientôt voir le jour. Allant du vert pour les produits les plus sains au rouge, en passant par le jaune, l'orange et le rose, il permettra de mieux cibler les produits ayant une bonne qualité nutritionnelle. Des étiquettes que le magazine 60 millions de consommateurs a expérimenté sur une centaine de produits. Céréales, pizzas, produits panés et desserts réservent quelques surprises.

Les céréales

Muesli, céréales fourrées ou corn flakes... En France, près de deux foyers sur trois mangent des céréales au petit déjeuner. L'étude de 60 millions de consommateurs révèle que la très grande majorité des céréales ont une qualité nutritionnelle moyenne. Les céréales fourrées et au chocolat, comme Trésor de Kellogg's et les X'Trem de Carrefour, sont les plus sucrées et les plus grasses, ce qui n'est pas une nouveauté. Mais la grande surprise de ce test est le muesli. Souvent vendues comme des céréales diététiques, voire pour «garder la ligne», elles s'avèrent pleines d'acides gras saturés! Le magazine préconise de ne pas trop en abuser, d'autant plus si le paquet suggère que le muesli est «croustillant». Les mueslis de Leader Price, Casino ou encore Quaker se voient donc attribuer une pastille rose. Les corn flakes sont également pointées du doigt en raison des trop grandes quantités de sel. Seules deux types de céréales sont «recommandées» par le magazine: le muesli de la marque Bjorg et les corn flakes de Kellogg's.

Les pizzas quatre fromages voient rose

Si la pizza quatre fromages est votre préférée, vous savez qu'elle est connue pour être particulièrement grasse. Buitoni, Dr. Oetker et Leader Price voient rose après ce test et seule la pizza quatre fromages de Sodebo récolte une pastille jaune. D'ailleurs, ne vous attendez pas à voir une seule pizza au vert. Les pizzas Margherita et Reine sont plus ou moins grasses et pêchent un peu trop sur le sel, selon le magazine. De Carrefour à Sodebo, les pizzas Quatre saisons garnies de légumes sont les seules à sortir du lot et sont présentées comme les moins mauvaises pour le consommateur.

Les produits panés font des efforts

Poisson pané, nuggets de poulet ou cordon bleu, les produits panés sont souvent vus comme des repas faciles et rapides à préparer. De fait, en 2011, 53% des foyers français en auraient consommé. Considérés comme mauvais pour la santé car trop gras et opaques sur leur composition, les produits panés se révèlent moins mauvais qu'ils en ont l'air. Les fabricants s'efforceraient en effet d'améliorer la composition. Parmi les 24 produits testés, les croquettes de poisson de la marque Odysee récoltent même un feu vert au test de 60 millions de consommateurs ! Mais le magazine déconseille fortement les cordons bleus en raison du jambon et du fromage qui y sont cachés.

Les desserts à consommer avec précaution

Neuf Français sur dix consomment des desserts à la fin de leur repas et les crèmes dessert ont la cote. Pourtant, tous les desserts sont à consommer avec modération: les produits Mamie Nova, Mont Blanc, Senoble ou Andros récoltent la couleur orange. Les mousses et crèmes brûlées sont parmi les desserts à déguster de temps en temps, car la grande majorité côtoie le rouge. Les desserts cuits, Cheesecake, tiramisu et fondant au chocolat, se voient tous attribuer une pastille rose, car ils abusent du sucre. Mais la palme du plus mauvais dessert, d'un point de vue nutritionnel, est décernée au cheesecake crème au fromage frais de Picard.

Plus largement ce test, et donc ce nouvel étiquetage, incitent les consommateurs à faire preuve de prudence devant les paquets, au marketing soigné qui vient draguer le porte-monnaie des Français et oublie leur santé.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.