Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les producteurs de fraises engagent un bras de fer avec Auchan

Le Figaro18/03/2014 à 13:59

INFOGRAPHIE - Les producteurs ne digèrent pas la barquette de 500 grammes de fraises à 79 centimes d'euro vendue chez Auchan. Ils demandent à l'enseigne de cesser cette opération promotionnelle réalisée avec des fruits importés, sous peine «d'actions».

500 grammes de fraises pour 0,79 euro! Les producteurs français n'en reviennent pas. Chez Auchan, dans les rayons, l'offre a déclenché l'ire de l'association professionnelle Producteurs de Légumes de France. «Nous pensons qu'il s'agit de ventes purement et simplement à perte, tonne Jacques Rouchaussé, président des Producteurs de Légumes de France. Les espagnols vendent leurs produits beaucoup plus chers sur place: le prix de vente moyen à la production se situe autour de 1,80 à 1,90 euro par kilo, et les prix proposés au consommateur espagnol tournent autour de 3,7 euros le kilo. Dans le même temps, la barquette de 500g de fraise espagnole était proposée à l'import en France à environ 2 euros», précise le représentant de l'association rattachée à la FNSEA, le syndicat majoritaire des exploitants Agricoles.

«Nous demandons donc à l'enseigne Auchan de cesser immédiatement ces ventes à prix cassées sinon nous serons contraints de mener des actions, comme des descentes dans les magasins pour dire d'arrêter les bêtises», prévient Jacques Rouchaussé. Le porte-parole des producteurs explique que les «promotions tous azimuts n'augurent rien de bon, cela ne renvoie pas une bonne image de la filière. Massacrer les prix comme ça en début de saison, c'est une politique idiote et absurde et ce n'est pas comme cela qu'on relancera la consommation des fruits et des légumes en France. Par ce type de pratique, l'enseigne fait prendre le risque à l'ensemble de la filière de commencer la campagne 2014 de la fraise avec des prix de crise destructeurs».

infographie prix de la fraise europe

«De tels prix de vente sont déconnectés de la réalité et cela perturbe le marché et les consommateurs», ajoute Xavier Masse, président de l'Association des organisations de producteurs nationale Fraise (AOPn Fraise). «D'autres enseignes vont emboîter le pas d'Auchan, ce qui fera des références de prix très basses pour les consommateurs, un risque pour les producteurs de fraises françaises», martèle le dirigeant de la principale association de producteurs de fraises en France.

Plus de 50% des fraises vendue en France sont espagnoles

Sur le marché de référence des fraises d'importation d'origine espagnole, le prix producteur de la barquette de 500 grammes de fraises se vend en moyenne 1,90 euro. Un prix largement en-deçà de la même barquette de fraises d'origine française qui s'échange autour de 7 euros. Et pour les produits de qualité supérieure, comme la célèbre fraise Gariguette ou la Ciflorette d'origine française, les prix sont deux à trois fois plus élevés. «Des différences de prix qui s'expliquent par un coût de la main d'œuvre moindre en Espagne et une plus grande productivité de leurs plants, indique Xavier Masse. Les plants espagnols produisent deux fois plus de fraises que les français mais la qualité gustative n'est pas la même», assure le représentant des producteurs de fraises français.

Une différence de prix qui explique le succès des fraises d'origine espagnole sur le sol français: sur les 125.000 tonnes de fraises consommées en moyenne chaque année en France, 60.000 à 70.000 tonnes viennent d'Espagne contre 45.000 tonnes d'origine française, selon les données de l'Association des organisations de producteurs nationale Fraise. Les producteurs tricolores préférent miser sur la qualité de leurs produits plutôt que sur des prix attractifs. Mais ils ne sont pas prêts à laisser brader le fruit star du printemps et veillent au grain!

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.