Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les précautions à prendre chez vous avec l'arrivée du froid

Le Figaro09/12/2016 à 18:18

Les frimas de l’hiver se font déjà ressentir. L’occasion de vous rappeler quelques bonnes pratiques pour protéger votre logement contre le froid.

On a en tête, avec l’arrivée de l’hiver, les fêtes de fin d’année mais on sait que cette saison coïncide également avec le froid. Et qui dit froid, dit précautions à prendre pour protéger son logement et éviter ainsi de gros dégâts. Des frais qui seraient plutôt fâcheux en cette période où les Français dépensent déjà beaucoup pour Noël et le Nouvel An.

• Chauffage, chaudière...

Des précautions doivent d’abord être prises à l’intérieur de la maison, et notamment avec les appareils de chauffage en sachant que des équipements qui ne sont pas bien entretenus ou qui sont obsolètes augmentent les risques d’incendie et de pollution intérieure. Il est alors indispensable d’entretenir les appareils, en l’occurrence la chaudière mais il faut également penser à réviser le système de ventilation. En cas de présence d’une cheminée ou d’un poêle, il est vivement recommandé de ramoner les conduits si cela n’a pas déjà été fait durant l’année.

• Vérifier les canalisations

La préparation des canalisations est incontournable et permet d’éviter bien des désagréments. En cas de grand froid, les tuyaux risquent de geler. Au retour du beau temps, ils peuvent se rompre et occasionner un dégât des eaux. Concrètement, il est nécessaire de procéder à une isolation. Il faut protéger aussi bien les canalisations à l’extérieur mais aussi celles qui se trouvent au niveau des combles. Si la maison est inutilisée, il est nécessaire de fermer l’eau.

• Isoler correctement les fenêtres...

La déperdition de chaleur entre un simple et un double vitrage est de l’ordre de 40%. Si vos fenêtres sont en PVC, même si elles ont été posées récemment, sachez qu’un réglage est nécessaire à chaque changement de saison. En effet, le PVC est un matériau qui rétrécit et s’étire en fonction de la température. Avant l’hiver, il est important de régler la pression entre l’ouvrant et le dormant. Cette manipulation est également conseillée pour les fenêtres en bois.

Pour tous les types de fenêtres, la pose d’un joint, qui peut être efficace même pour une fenêtre double vitrage, permet de diminuer les fuites d’air autour du cadre de la fenêtre et donc les pertes de chaleur. À noter toutefois, qu’il est souvent conseillé de laisser un côté du cadre sans joint, pour permettre l’aération naturelle du logement.

• ... et la porte d’entrée

La porte d’entrée est souvent une véritable faille dans l’armure de votre logement contre le froid. Commencez par isoler la serrure, qui laisse pénétrer l’air dans la maison. Un simple volet pivotant de trou de serrure peut être monté juste au-dessus de la serrure elle-même, en général à l’extérieur. Si votre porte présente un vitrage, le mastic permettant son isolation doit être vérifié. En effet, avec les années il a tendance à s’abîmer et il conviendra peut-être de le changer.

Vous devez enfin vérifier les joints de la porte, ceux des gonds mais aussi ceux de l’ouverture. Pour ce faire, disposez une feuille de papier entre la porte et son cadre, coté gonds et coté ouverture. Fermez la porte et essayez de retirer la feuille. Si celle-ci s’enlève facilement, le joint doit être remplacé.

• Les astuces pour conserver la chaleur à l’intérieur

Les rideaux sont un excellent moyen de conserver la chaleur dans votre logement. Dès que la luminosité baisse, fermez aussi les volets. De même, les tapis permettent d’éviter les pertes de chaleur par le sol. Pour que les radiateurs travaillent uniquement à chauffer votre intérieur, il existe des films plastiques réfléchissants que vous pouvez dérouler et coller derrière votre radiateur. La chaleur diffusée vers le mur est ainsi redirigée vers votre pièce. Une feuille d’aluminium peut aussi être utilisée de cette manière.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.