Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les notaires confirment la baisse de l'immobilier parisien

Boursorama27/02/2015 à 17:57

Les prix de l'immobilier parisien auraient baissé de 2,1% sur un an selon les notaires d'Île-de-France.

En matière d'immobilier, les statistiques passées et les estimations futures varient souvent en fonction des réseaux d'agences. L'un des benchmarks les plus suivis reste donc celui des notaires. Ces derniers ont livré cette semaine leur bilan et perspectives sur l'immobilier parisien : la baisse se confirme.

Pour les notaires d'Île-de-France, le constat est clair : les prix au mètre carré de l'immobilier parisien ont baissé en 2014, et devraient continuer de se contracter en 2015.

Bilan 2014 de l'immobilier parisien

Sur l'année 2014, les notaires parisiens confirment la baisse des prix parisiens sous la barre des 8000 euros par m² en moyenne, s'établissant précisément à 7960 euros en moyenne selon l'étude. Sur un an, les prix de l'immobilier dans la capitale auraient ainsi baissé de 2,1%. Ceci confirme globalement les statistiques publiées par MeilleursAgents.com début janvier, dont ressortait une baisse de l'immobilier parisien estimée à 2,8% sur l'ensemble de l'année 2014.

Désormais, seuls les 4ème, 5ème, 6ème et 7ème arrondissements enregistrent en moyenne des prix de transaction supérieurs à 10 000 euros par mètre carré. Il y a deux ans, huit arrondissements se trouvaient dans cette catégorie.

17 arrondissements auraient vu leurs prix baisser l'année dernière selon l'étude. Les trois arrondissements ayant résisté à ce mouvement étaient les 5ème, 8ème et 9ème arrondissements. À l'inverse, ceux ayant le plus baissé seraient les 2ème, 4ème et 7ème arrondissements avec des contractions de 6 à 7% sur un an, soulignait Le Figaro qui reprenait certaines données de l'étude.

Le sixième arrondissement, où se trouve le quartier de Saint-Germain-des-Prés, reste l'arrondissement le plus cher avec des prix situés en moyenne à 11 710 euros par m² au T4 2014. À l'inverse, l'arrondissement le moins cher de Paris est le 19ème arrondissement, où les prix atteindraient 6620 euros par mètre carré selon la même source.

Perspectives pour 2015

Pour l'ensemble de l'Île-de-France, comprenant Paris et sa banlieue, le consensus des notaires tablerait sur une baisse de 5% des prix de l'immobilier. Interrogé par Le Figaro, Jean-François Buet, président de la Fnaim, commentait : « Il n'y aura pas de véritable effondrement des prix [...].C'est un phénomène plutôt sain, cela montre que les prix se réajustent et que le marché se rééquilibre ».

À noter cette baisse resterait principalement due à la contraction très significative de la demande sur les appartements de cinq pièces et plus, alors que les appartements de taille plus modeste résisteraient mieux.

Les baisses constatées traduisent quoi qu'il en soit l'affaiblissement de l'attrait des acheteurs vis-à-vis de l'immobilier parisien dans son ensemble. Les notaires estimeraient ainsi que les prix de l'immobilier parisien atteindront en moyenne 7840 euros en avril prochain, selon un chiffre repris par Les Echos. La baisse des taux d'emprunt immobilier ne compenserait donc pas la méfiance des acheteurs vis-à-vis des prix souvent considérés comme encore très élevés dans la capitale.

(X. Bargue)

Le prix au mètre carré en région parisienne, arrondissement par arrondissement, ainsi que dans toute la France, peut être consulté sur le site Boursorama. Consultez également les annonces immobilières dans toute la France


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.