Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les géants de l'électroménager veulent se doter d'un réseau de réparateurs

Le Figaro31/03/2013 à 20:06
Une alternative au remisage des produits en panne, la réparation effectuée par des professionnels.

Face à un lave-vaisselle ou à un sèche-linge en panne, le premier réflexe du consommateur est souvent d'envisager de le changer. «Nous voulons désormais l'encourager à faire réparer ses appareils plutôt qu'à les renouveler», explique Bernard Planque, président du Gifam, le syndicat qui regroupe les grandes marques de l'électroménager.

Si la démarche peut a priori sembler surprenante, elle répond à plusieurs exigences. Devant l'offensive des marques distributeurs et d'entrée de gamme, les grands noms du secteur cherchent à justifier les écarts de prix. Leurs produits sont certes plus chers, mais ils sont censés avoir une durée de vie supérieure. Et en cas de panne, il sera désormais plus facile de les faire réparer.

Au final, il s'agit de faire baisser le coût d'usage: mieux vaut payer un appareil un peu plus cher s'il dure deux à trois fois plus longtemps. Et ce, à condition de savoir à qui faire appel pour être bien conseillé en cas de panne. D'où l'idée menée par cinq groupes au sein du Gifam - Whirlpool, Electrolux, FagorBrandt, Bosch/Siemens et CandyHover - de développer un réseau de réparateurs agréés, regroupés au sein du «réseau star», à la manière de ce que font les constructeurs automobiles avec les garages agréés.

«Si le coût de la réparation est inférieur au tiers de celui d'un nouvel appareil, les consommateurs font généralement réparer. Lorsqu'on passe le seuil des 50 %, ils préférèrent en ­changer», souligne Bernard Planque.

L'âge de l'appareil est aussi pris en compte dans la décision finale. Le Gifam compte sur le développement de son réseau pour faciliter le choix des consommateurs. La réparation présente, en outre, l'avantage de générer des emplois locaux, non délocalisables, par excellence. Le Gifam soutient ainsi un centre de formation d'apprentis, qui permet de voir arriver sur le marché du travail deux cents diplômés par an.

Autoréparation

«Nous cherchons aussi à déve­lopper l'autoréparation. Pour cela, nous préparons des fiches d'ex­plications que nous diffuserons sur Internet», ajoute le président du Gifam. Des gestes simples, comme la marche à suivre pour détartrer une cafetière, nettoyer le filtre d'un sèche-linge, et qui contribuent à augmenter la durée de vie des appareils seront détaillées.

Autre motivation pour encourager les réparations: préserver l'environnement. Les grandes marques se sont toutes engagées dans des démarches «vertes». Elles doivent aussi supporter les conséquences financières de la collecte des déchets électronique et électroménager (dits «D3E»). En allongeant la durée de vie de ses produits, le Gifam espère ­réduire les déchets et donc le coût de leur collecte.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.