Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Français tentés par le crédit pour financer leurs achats de Noël

Le Figaro04/12/2014 à 07:21

Les banques et établissements spécialisés proposent des offres de prêts à des taux attractifs durant la période des fêtes de fin d'année, alors que les dépenses de Noël stressent de plus en plus de ménages.

Plus d'un Français sur quatre redoute la facture de Noël, selon un récent sondage. A l'approche des fêtes, ils font leurs comptes et cherchent des solutions pour garnir la hotte du Père Noël sans se ruiner. La moitié des consommateurs compte généralement mobiliser son épargne pour financer les cadeaux des enfants, tandis qu'un quart d'entre eux prévoit d'utiliser la prime de fin d'année ou le 13ème mois, selon une récente étude de la banque en ligne ING Direct. Si 1% seulement des sondés envisage spontanément un recours au crédit à la consommation, plus d'un quart des Français sont encore indécis à quelques semaines de Noël.

Cette période est donc propice au démarchage pour les banques et autres établissements financiers. Ceux-ci proposent juste avant les fêtes des offres promotionnelles de crédit à la consommation pour une somme peu élevée et sur une courte durée. Du 1er au 8 décembre, par exemple, le crédit Expresso de la Société générale est offert au taux attractif de 3,19% TAEG fixe, pour tout emprunt de 5000 à 35.000 euros de 12 à 60 mois. De son côté, BNP Paribas dégaine son prêt personnel à un «taux rêvé pour les fêtes» à souscrire sur Internet du 1er au 31 décembre, une offre de crédit à taux fixe de 3,70% pour un montant compris entre 3000 et 10.000 euros sur 12 à 48 mois. Cetelem propose aussi une «offre du moment», valable du 25 novembre au 22 décembre, tout comme Cofinoga. Carrefour Banque, enfin, appâte le chaland avec un prêt personnel au taux fixe de 2,80%, assortie d'une période de souscription plutôt longue, du 22 octobre au 5 janvier.

Placement de produits

Ces «crédits Noël» ne sont bien entendu pas limités au financement des cadeaux ou autres dépenses liées aux fêtes. Ils sont «multiprojets», résume Cetelem, et peuvent donc être utilisés pour équiper la maison (high tech, électroménager, mobilier) ou pour s'offrir un joli voyage. De quoi relancer la demande en crédits à la consommation qui a encore reculé en 2013 et ce, pour la cinquième année consécutive. La production a reculé de 1,3% l'an dernier, à 34,8 milliards d'euros, après une année 2012 déjà en forte baisse (-4,9%).

Les banques profitent aussi des fêtes pour mettre en avant d'autres produits. Dans son «blog argent», le Crédit agricole multiplie les articles sur les bons plans de Noël en faisant la promotion au passage de son livret Tiwi pour les enfants de moins de 12 ans. Même méthode pour CIC, qui place au pied de ses «astuces» pour préparer le budget de Noël quelques idées cadeaux maison, comme la carte cadeau CIC, ou services d'achats en plusieurs fois. Le Crédit mutuel a également développé «un paquet d'idées cadeaux pour toute la famille», allant des cartes cadeaux aux cartes prépayées.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.