Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français comptent bien profiter des soldes

Le Figaro03/01/2013 à 16:43
Selon une enquête, 76% d'entre eux feront les soldes d'hiver, qui débutent le 9 janvier. Ils réduiront cependant leur budget à 223 euros en moyenne, contre 244 euros en 2012.

La situation économique du pays inquiète les Français. Selon une enquête Ipsos * pour le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), 56% des personnes interrogées estiment que le gros de la crise reste encore à venir. Pourtant, l'intention de profiter des soldes - qui débutent le 9 janvier pour une durée de 5 semaines - est intacte: 76 % d'entre eux ont prévu de faire les soldes cette année, exactement la même proportion qu'en 2012.

Si la volonté de bénéficier des bonnes affaires hivernales se maintient, les Français prévoient de réduire leur budget. En raison de la crise, ils sont 45% à penser qu'ils «vont acheter moins, y compris en soldes», une proportion en hausse de six points par rapport à 2012. Le budget moyen consacré est de 223 euros, alors qu'il était de 244 euros aux soldes d'hiver de l'année dernière, et de 251 euros en 2011. La dynamique est moins favorable pour certains produits comme l'électroménager (27%, moins 3 points par rapport à 2012) et les biens culturels (17%, moins 3 points). Toutes les catégories ne sont pas concernées par cette restriction. Pour les vêtements, rayon «star» des soldes, l'intention d'achat est légèrement plus forte qu'en 2012.

Les centres commerciaux plébiscités

Bonne nouvelle pour les centres commerciaux, qui ont commandé cette étude. Ils seront les grands bénéficiaires de ces soldes: 82% des personnes interrogées qui ont l'intention de faire les soldes entendent fréquenter ces centres. «Alors que les centres commerciaux représentent 25% du chiffre d'affaires du commerce de détail, ce sont plus de 65% des dépenses en soldes d'hiver qui s'y sont réalisées durant cette période. De telles intentions d'achats mais aussi le fait que 96% des 16-65 ans déclarent s'être rendus dans un centre commercial au cours des 3 derniers mois montrent que, plus que jamais, les consommateurs plébiscitent les centres commerciaux comme lieu de destination pour leurs achats», souligne Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil National des Centres Commerciaux. La vente en ligne reste stable, avec 66% des futurs acheteurs.

Saisir les bonnes opportunités

La quasi-totalité des futurs acheteurs (95%) cite la volonté de faire de bonnes affaires comme la première raison invoquée pour faire les soldes. 71% des sondés souhaitent profiter des prix réduits pour «faire des achats dont ils n'auraient pas les moyens hors période de soldes». Deux tiers d'entre eux privilégient l'achat pour le plaisir à la recherche de bons plans.

En avance sur le calendrier officiel, les soldes ont déjà débuté mercredi dans cinq départements bénéficiant de dates dérogatoires (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges et Moselle et Guyane), qui seront rejoints samedi par la Guadeloupe. Pour le reste du pays, l'affluence promet d'être haute dès les premiers jours: 51% des personnes interrogées pensent faire les soldes des l'ouverture et le premier week-end.

* Cette enquête a été réalisée en ligne du 14 au 18 décembre 2012 auprès de 963 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus, selon la méthode des quotas (sexe, âge, responsable des achats, activité, région et taille d'agglomération).


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.