Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français anticipent une faible retraite

Boursorama18/11/2014 à 17:45

Un tiers des Français actifs épargnent pour leur future retraite et choisissent en priorité l'assurance-vie.

Un sondage publié par Le Parisien révèle qu'une forte proportion de Français âgés de plus de 18 ans n'auraient pas confiance dans le système actuel de retraites par répartition.

Le sondage contient quelques évidences. Ainsi, 89% des Français actuellement en activité anticiperaient une baisse de leur pouvoir d'achat lors de leur arrivée à la retraite. Cette prévision semble de bon sens puisque les personnes actives devraient effectivement toucher des pensions plus faibles que leur précédent salaire. Ce chiffre n'a donc rien de surprenant.

L'épargne comme complément de retraite

Le sondage révèle néanmoins des chiffres intéressantes sur la manière dont réagissent les Français pour pallier à cette diminution de leurs revenus futurs. La moitié d'entre eux (52%) souhaite ainsi se constituer un complément de retraite, et un tiers (34%) met régulièrement de l'argent de côté pour se créer une épargne destinée à pallier cette réduction de train de vie. Autre chiffre intéressant : 43% des actifs voudraient épargner pour la retraite, mais affirment ne pas pouvoir se le permettre faute de moyens.

Défiance envers le système actuel

Le cœur du sondage tient à la défiance des Français vis-à-vis du système actuel des retraites. Le système par répartition, au sein duquel les personnes actives paient à un moment donné les pensions touchées par les personnes retraitées à ce même moment, n'inspire plus confiance. 79% des actifs pensent que ce système ne leur « permettra pas de bénéficier d'une retraite correcte ».

La répartition des revenus souffre en effet de plus en plus du vieillissement de la population française : la base de cotisants s'amenuise par rapport à la base de bénéficiaires des pensions. Comme nous l'avions souligné la semaine dernière, les caisses de retraite complémentaires se vident peu à peu de manière préoccupante, ce qui justifierait d'autant plus une anticipation de faiblesse des retraites à l'avenir.

Les choix d'investissements : l'assurance-vie préférée

C'est également dans ce cadre que s'explique la part non négligeable d'actifs se constituant une épargne pour capitaliser des revenus actuels qu'ils pourront utiliser plus tard. Le sondage s'intéresse aux choix d'investissements faits par les Français en prévision de leur retraite : l'assurance-vie arrive en première place, constituant environ un tiers des placements. Arrivent ensuite le Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP), puis le Plan d'épargne en actions (PEA) et les placements immobiliers ou locatifs qui sont au coude-à-coude.

Problème macroéconomique : en épargnant plus, les Français consomment moins. Moins de consommation entraîne moins d'activité et donc moins de croissance, avec moins d'emplois à la clé. Moins d'emplois entraînerait moins de cotisations et donc des retraites plus précaires à l'avenir, ce qui inciterait les actifs à épargner encore davantage en prévision de leur retraite. Il s'agirait d'un cercle vicieux.

X.B.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.