Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français, adeptes de l'espionnage de leurs voisins

Le Figaro19/05/2015 à 18:29

Pas moins de 12% reconnaissent avoir déjà espionné leurs voisins. Portrait robot du «voisin» Français : bienveillant, curieux, serviable... et parfois amoureux. Sa seule hantise : le bruit!

Les Français sont curieux de savoir qui sont et comment vivent leurs voisins. Et ils le sont très jeunes, puisque 19% des moins de 25 ans reconnaissent avoir déjà espionné leurs voisins, contre 12% pour l’ensemble des Français. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par Harris Interactive, qui a questionné plus d’un millier de nos compatriotes sur leurs relations quotidiennes avec leur voisinage. À l’approche de la fête des voisins - qui aura lieu le 29 mai prochain - il n’est pas inutile d’en savoir un peu plus sur la place qu’ont nos voisins respectifs dans nos vies.

Et si l’on doit garder un enseignement de cette étude, c’est que les Français brillent par leur bienveillance et par leur ouverture! Voyez plutôt. Pas moins de 82% déclarent avoir des relations cordiales avec leurs voisinages. Mieux: 72% des Français rendent des services - tels que réception de colis, prêt d’outils - à leurs voisins. Et la transition entre «cordiales» et «amicales» est un fossé facile à franchir! Près d’une personne sondée sur cinq (18%) dit avoir déjà sauté le pas.

Les Parisiens, aussi serviables que les provinciaux

Autre tendance qui se dégage: plus on vieillit, plus la sociabilité et la bienveillance à l’égard de ses voisins s’accroit. Cette sociabilité est la même partout dans le pays, et ne se limite pas à la province. Les Parisiens et Franciliens considèrent également que leurs voisins sont dignes d’intérêt! Si certains d’entre eux confessent avoir déjà eu une liaison amoureuse avec un(e) voisin(e), ils avouent aussi que les choses ne sont pas toujours simples: 21% d’entre eux ont déjà pensé à déménager à cause de leur voisinage, contre 14% en province.

Car évidemment, le principal problème qui vient entraver le calme d’une relation de voisinage, c’est le bruit! Pour cette raison, les Français ne se contentent pas de dire qu’ils pensent à déménager: ils le font vraiment, pour 10% d’entre eux. Voici les bruits et sonorités qui sont fatales. Le bruit des travaux (21%), les animaux de compagnie (19%) et la musique souvent jugée trop forte (16%). Dernier point amusant: l’étude a aussi questionné les Français sur le profil de leurs voisins... Le voisin amical arrive en première position (il est cité à 55%), ensuite on retrouve le voisin serviable (33%), suivi du voisin fantôme (21%). Il est vrai que pour vivre heureux, certains Français préfèrent vivre cachés...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.