Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les footballeurs de l'Euro peuvent s'offrir jusqu'à 1200 m² de luxe

Le Figaro06/06/2016 à 15:56

Selon une étude récente, s’appuyant sur les salaires moyens des sélections nationales, les joueurs de l’Euro 2016 peuvent s’offrir des logements de luxe de 270 m² à 1200 m². Et même 6700 m² pour Cristiano Ronaldo.

Les footballeurs ne connaissent pas la crise du logement. Appliquant les bonnes vieilles recettes du pouvoir d’achat immobilier (capacité de financement s’appuyant sur le revenu mensuel), le réseau immobilier Coldwell Banker France et Monaco et le courtier en crédit Vousfinancer.com ont voulu savoir à quel genre de surface pouvaient prétendre les joueurs de l’Euro 2016 s’ils souhaitaient s’acheter une demeure de standing en France.

Comme on pouvait s’y attendre, ils ne sont pas vraiment à plaindre et profitent comme tout le monde des taux d’intérêt particulièrement bas pour doper leur capacité d’achat. Même en ne considérant que des biens d’exception en rapport avec les revenus de ces sportifs, les plus «pauvres» d’entre eux peuvent prétendre à une très confortable surface minimum de 270 m². Surprise, la sélection la moins payée de cette étude est à chercher du côté d’un pays de banquiers, la Suisse, où le joueur moyen émarge à 110.000 euros par mois. Sachant que selon les pays les rémunérations mensuelles moyennes grimpent jusqu’à 480.000 euros (c’est le cas de l’Espagne), les joueurs peuvent s’offrir en s’endettant des résidences atteignant 1200 m². Quant aux stars telles que Zlatan Ibrahimovic ou Cristiano Ronaldo, elles peuvent prétendre à de véritables palais de 4000 à 6700 m²!

Une capacité d’emprunter jusqu’à 17 millions d’euros

«Ce type de clientèle s’oriente vers des biens d’exception, à plusieurs millions d’euros, car les footballeurs ont des niveaux d’exigence très élevés en matière de sécurité et de tranquillité pour leur famille, explique Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France et Monaco. Ils achètent principalement à Paris mais aussi à Monaco, Cannes ou Megève pour leurs vacances d’hiver.»

Et malgré des revenus très élevés et la capacité de payer cash, les courtiers en crédit conseilleraient à ces clients potentiels de s’endetter largement. «Globalement la carrière d’un footballeur dure 10 ans et l’âge de la retraite dépasse rarement pour eux 35 ans, précise Jérôme Robin, président de Vousfinancer.com. Les sportifs professionnels ont donc tout intérêt à emprunter lorsqu’ils sont en activité et à placer leur argent afin de dégager des revenus futurs lors de leur retraite. D’autant que compte tenu de leurs salaires, ils peuvent souvent obtenir un crédit sur des durées courtes et à des taux très avantageux.» Un footballeur italien pourrait ainsi emprunter théoriquement près de 7 millions d’euros sur 10 ans, un Portugais 10 millions et un Allemand 17 millions d’euros. Reste à espérer pour leurs finances que ce marché du grand luxe ne se retourne pas.

Une sélection immobilière spéciale footballeurs

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.