Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Etats-Unis sur la piste du blanchiment dans l'immobilier de luxe

Le Figaro15/01/2016 à 19:34

Les autorités américaines ont décidé de mettre les moyens pour dépister le blanchiment d’argent dans les transactions haut de gamme destinées surtout à des étrangers. Les contrôles ciblent d’abord Manhattan et Miami.

Haro sur ces transactions anonymes ou en cash portant sur des millions de dollars! Désormais, le Trésor américain compte bien identifier et tracer les acquéreurs de biens immobiliers de luxe comme le rapporte le New York Times. Dans un premier temps l’initiative portera sur Manhattan et sur la région de Miami, deux destinations particulièrement prisées des super-riches. L’objectif? Rendre moins opaques ces méga-transactions réglées à 100 % en cash par des sociétés écrans.

Tout comme elles ont pris l’habitude de forcer les banquiers à lever certains de leurs secrets, les autorités américaines sont bien décidées à obtenir auprès des agents immobiliers l’identité de leurs plus gros acquéreurs. Un premier pas vers une plus grande transparence de ce marché qui passera aussi par une plus grande coopération des avocats, banquiers et spécialistes de la création de sociétés off shore qui encadrent ces transactions.

A Manhattan, 54 % des acheteurs d’immobilier de luxe sont des inconnus

Les autorités américaines n’ont pas caché avoir été inspirées dans leur démarche par une série d’articles du New York Times évoquant la multiplication des achats immobiliers de luxe au Etat-Unis par des étrangers ayant recours à des sociétés écran pour protéger leurs avoirs. Selon ce quotidien, à Manhattan en 2014, il était impossible de déterminer l’identité de 54 % des acheteurs de biens immobiliers de luxe. Et en bordure de Central Park dans le très huppé Upper East Side 42 % des ventes se sont faites via des sociétés écrans. Un chiffre qui atteint 37 % dans la région de Miami.

«Nous sommes préoccupés par cette possibilité pour l’argent sale de se retrouver placé dans l’immobilier de luxe, souligne au New York Times Jennifer Shasky Calvery, directrice de l’unité du Trésor en charge de ces investigations. Nous pensons que les plus gros risques sont à chercher du côté des transactions les moins transparentes.» Les autorités américaines vont commencer par se concentrer sur les transactions qui cumulent paiement en cash et recours à des sociétés écrans. Les données collectées sur ces transactions seront regroupées dans une banque de données qui devrait faciliter les contrôles à l’avenir.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.