Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les e-cigarettes fortes vendues seulement en pharmacie ?

Le Figaro11/12/2013 à 10:36
Le gouvernement français envisage de réserver la vente de cigarettes électroniques fortes en nicotine aux pharmacies et de laisser les «light» en vente partout ailleurs.

Qui du buraliste, du pharmacien ou du vendeur spécialisé a le droit de vendre des cigarettes électroniques? Après la polémique suscitée par la condamnation d'une boutique spécialisée pour concurrence déloyale par le tribunal de commerce de Toulouse, le gouvernement a décidé de trancher. D'après Europe 1ce mercredi, les ministères de la Santé et de l'Économie ont décidé de partager en deux ce vaste marché entre d'un côté les pharmaciens et de l'autre, le reste des commerçants.

Le partage dépendra de la teneur en nicotine de la e-cigarette. Lorsqu'elle contiendra plus de 2% de nicotine, la cigarette électronique sera considérée comme un médicament contribuant au sevrage des gros fumeurs, au même titre que les patchs par exemple. Par conséquent, seules les pharmacies pourront les commercialiser. Sous ce seuil de 2% de nicotine, la cigarette serait considérée comme un produit de consommation courante, statut dont elle bénéficie aujourd'hui. Sa vente pourrait donc être opérée aussi bien par les buralistes que par les boutiques spécialisées ou épiceries.

Encadrement strict

L'accord entre les deux ministères prévoirait également un encadrement très strict de la commercialisation et de l'usage de la «vapoteuse», précise Europe 1. Au même titre que pour le tabac, la vente serait interdite pour les mineurs. Il sera aussi interdit de vapoter dans les lieux publics comme les restaurants ou les bureaux. Ces deux règles avaient déjà été évoquées par la ministre de la santé Marisol Touraine en juillet dernier. La publicité pour ces produits serait également prohibée. Le gouvernement suivrait en ce sens la décision du tribunal de commerce de Toulouse qui a accusé la boutique de cigarettes électroniques de violer la réglementation en faisant de la publicité illicite en faveur d'un produit s'apparentant au tabac.

Toutes ces propositions doivent encore attendre la validation du Conseil d'État au plus tard ce lundi 16 décembre . Elles devraient aller dans le sens des projets de Bruxelles qui discute en ce moment des règles communes à adopter pour encadrer ce marché en pleine expansion. Dans le cadre de la directive européenne sur le tabac, la Commission européenne, le Conseil de l'Union européenne et le Parlement de Strasbourg prévoient de classer la cigarette électronique en produit dérivé du tabac ou en médicament, selon une version de travail du texte législatif. Plus strict, le texte européen pourrait aussi abaisser à 5 mg/ml la quantité maximale de nicotine contenue dans l'e-cigarette et limiter l'usage d'arômes exotiques (comme la piña colada ou le café). Un texte de compromis doit être rédigé d'ici à lundi prochain.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.