Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les différents modes de gestion de son bien immobilier

Edit-Place 23/02/2016 à 09:00

Les différents modes de gestion de son bien immobilier

Si vous êtes propriétaire et souhaitez mettre en location votre bien immobilier, plusieurs options s'offrent à vous : assurer vous-même la gestion locative du logement, la confier à une agence immobilière ou recourir à un mandataire de gestion locative en ligne, comme E-Gerance. Le point sur ces différentes possibilités pour vous aider à choisir la plus adaptée à vos attentes.

Assurer la gestion locative

Vous êtes propriétaire d'un logement et avez décidé de le mettre en location. Il vous est possible d'effectuer les démarches vous-même : choix du locataire et rédaction du bail, états des lieux, perception du loyer et remise des quittances, gestion des éventuels impayés, dégradations, constat de sous-location abusive... Autant de difficultés pouvant survenir lorsqu'un bien immobilier est loué.

Le grand avantage de la gestion locative assurée par le propriétaire est avant tout d'ordre financier : aucun honoraire n'est à régler. En revanche, ce choix se révèle chronophage. Ceci est d'autant plus vrai lorsqu'un problème survient et si vous ne vivez pas sur place. Des connaissances juridiques et fiscales peuvent, en outre, être nécessaires.

Confier la gestion à une agence immobilière

Choisir une agence immobilière, c'est faire le choix du confort. L'agence peut rechercher un locataire à votre place en publiant une annonce sur Internet et en l'affichant dans sa vitrine. Vous serez ensuite délivré de la contrainte de gérer votre locataire et vous vous en remettrez à l'agence pour les démarches administratives : rédaction du bail, états des lieux d'entrée et sortie, envoi des quittances, actions en justice en cas d'incident locatif, suivi des travaux, représentation lors des assemblées générales de copropriété, préparation des éléments nécessaires aux déclarations fiscales...

Mais ce confort a un coût. Les honoraires de l'agence sont calculés à partir du loyer TTC. Généralement, ils représentent 5 à 9% TTC des loyers encaissés durant l'année. Une somme non négligeable, à laquelle s'ajoute une rémunération en cas de recherche du locataire.

La gestion locative en ligne

Si vous souhaitez vous décharger des principales contraintes administratives, pour un coût attractif, la gestion locative en ligne est une bonne option. E-Gerance vous propose ainsi ses services : perception des loyers qui vous sont reversés en fin de mois, appels de loyers et mise à disposition des quittances pour le locataire, contrôle de la conformité des contrats de location et des avenants. Il est aussi possible de confier le règlement de vos charges de copropriété et vos taxes foncières. Et chaque mois, un compte-rendu de gestion vous est remis pour suivre votre mandat en toute transparence. Tous les ans, la révision du loyer est effectuée et vous bénéficiez d'un accompagnement efficace en cas d'impayés. D'autres options peuvent être souscrites, selon vos préférences.

Les frais de E-Gerance sont bien inférieurs aux honoraires d'une agence : le mandat de gestion locative en ligne est conclu sur la base d'un abonnement mensuel de 17,90€, déductible des revenus fonciers. Vous êtes ainsi libéré des contraintes locatives, mais restez décisionnaire dans le choix du locataire. Un compromis intéressant, en somme, qui vous permet de moduler le mandat selon vos besoins et votre disponibilité.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.