Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les dangers qui guettent les chiens et chats durant l'été

Le Figaro14/08/2013 à 16:24
De nombreux dangers guettent les chiens et chats au moment de l'été lorsqu'ils partagent les vacances de leurs maîtres.
Des accidents auxquels on ne pense pas toujours

Malgré les mises en garde répétées, de nombreux chiens et chats sont victimes chaque été de noyade ou d'un coup de chaleur, véritables urgences vétérinaires.

Cependant, d'autres dangers auxquels on ne pense pas toujours peuvent venir gâcher les vacances des maîtres ayant choisi de profiter de leurs vacances avec leurs compagnons.

Pour le chat, dès lors qu'il n'a pas accès à l'extérieur ou bien alors de manière sécurisée, les risques sont les mêmes que ceux auxquels il peut être confronté dans son lieu de vie habituel: chute d'une fenêtre ou d'un balcon ou tout autre accident domestique.

Le maître devra faire en sorte - tout comme pour le chien - de prendre les devants. Parmi les accidents fréquents l'été: les intoxications. Ainsi, les produits servant à allumer le barbecue et dont le goût sucré est très appétent pour le chien et le chat, seront placés hors de portée de l'animal.

Des plantes et des fruits toxiques

Pour ce qui est des plantes, il faudra se méfier de l'hortensia (il renferme une toxine proche du cyanure). Ainsi que du laurier rose (cela est principalement valable dans le Sud de la France) dont l'ingestion peut entraîner de graves troubles digestifs.

De même, il ne faut pas donner de raisin à un chien, même s'il l'apprécie. Ce fruit - selon la quantité absorbée - est toxique et peut provoquer de sérieux problèmes rénaux.

Prudence également avec les produits utilisés au jardin pour traiter les plantes ou encore ceux destinés à éloigner limaces et autres escargots.

Face à des vomissements, une diarrhée ou tout autre signe anormal (apathie, prostration…) il est prudent de consulter sans attendre.

L'assurance santé animale permettra de le faire chez le vétérinaire de son choix, y compris en urgence, tant en France qu'à l'étranger. Et d'être ainsi remboursé des frais vétérinaires engagés (consultation, médicaments, hospitalisation, mais aussi frais d'analyses, chirurgie...) à hauteur de la formule que le maître aura souscrite.

Si l'on a pris l'animal sur le fait, apporter l'emballage d'un produit ingéré ou un morceau d'une plante, dans ces cas-là, pourra aider le vétérinaire dans son diagnostic pour une prise en charge rapide et la mise en place du traitement adapté.

Piqûres et morsures en tout genre

Les autres risques de l'été, pas toujours facile à prévenir, peuvent être une morsure (vipère), une piqûre de guêpes, frelons voire scorpions (peu nombreux en France), méduse (pour le chien fréquentant la plage)...

Suivant le cas, l'animal peut alors présenter une réaction plus ou moins aiguë, comme un œdème de Quinck, difficultés respiratoires, tremblements, fièvre… Ce qui nécessitera là aussi une consultation dans les meilleurs délais.

Il faut dans ces cas-là être le plus calme possible, éviter tout stress supplémentaire et effort à l'animal, le temps de le conduire dans la clinique ou le cabinet vétérinaire le plus proche.

» Assurance animal: demandez un devis gratuit pour votre assurance chien/chat


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.