Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les consommateurs français peu séduits par les objets connectés

RelaxNews03/03/2015 à 14:57

64% des Français n'ont pas l'intention d'acheter une smartwatch dans les 12 prochains mois. chanpipat/shutterstock.com

(Relaxnews) - 2015 sera l'année des objets connectés avec une croissance exponentielle du nombre d'unités vendues dans le monde, rapporte l'institut GfK. Pourtant, plusieurs études pointent la perplexité des consommateurs français face à leur réelle utilité.

Montres intelligentes, bracelets pour mesurer son activité physique ou contrôler sa santé... Ces produits devraient s'écouler à plus de 51 millions d'exemplaires dans le monde cette année, contre 17,6 millions en 2014, selon des chiffres communiqués par GfK.

À elles seules, les montres connectées devraient dominer le marché, et représenter plus de la moitié des volumes écoulés (26,1 millions). Alors que le Mobile World Congress de Barcelone vient de s'ouvrir, ces produits font la une de l'actualité avec leurs dernières innovations. L'Apple Watch, première déclinaison de la marque à la pomme dans ce domaine, devrait être commercialisée dans les prochaines semaines, un événement attendu par les fans.

1,2% des Français possède une montre ou un bracelet connectés

Mais dans leur grande majorité, les consommateurs sont-ils prêts à débourser plusieurs centaines d'euros pour accrocher ces objets à leur poignet ? Selon une étude publiée par l'institut Kantar, 64% des Français n'ont pas l'intention d'acheter une smartwatch dans les 12 prochains mois. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont pas férus de ces gadgets : seul 1,2% possède déjà une montre ou un bracelet connectés.

Principale raison invoquée : 58% des personnes interrogées ne leur trouvent tout simplement pas d'utilité. Le prix élevé de ces produits high-tech représente également un frein à l'achat pour 30% d'entre eux. La grande majorité (76%) estime d'ailleurs à 200 euros le prix maximum qu'ils seraient prêts à investir s'ils devaient en acheter un. Un budget inférieur aux tarifs constatés des montres connectées, qui s'établit autour de 300 - 400 euros en moyenne.

Une intrusion dans la vie quotidienne

Cette frilosité des consommateurs envers les "wearables" ne semble pas être l'apanage des Français. Une autre étude réalisée aux États-Unis par le cabinet PWC montre que 59% des sondés expriment leur inquiétude lorsque l'on évoque l'évolution de ces technologies et leur présence dans la vie de tous les jours. Porter en permanence ces gadgets pour contrôler ses activités et ses performances peut être considéré comme une intrusion.

Autre écueil, l'accumulation des données peut finalement être jugée peu utile à la longue. Selon PWC, 33% des consommateurs américains ayant acheté un produit connecté depuis plus d'un an reconnaissent ne plus s'en servir ou très occasionnellement.

L'avenir des objets connectés ne s'assombrit pas forcément pour autant. Les jeunes générations sont en effet plus enclines à les adopter, comme le montre l'étude de PWC selon laquelle les moins de 35 ans sont deux fois plus à même d'acquérir ces technologies portables.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.