Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les campeurs s'invitent chez l'habitant

Le Figaro29/06/2013 à 14:49
Un jeune entrepreneur invente le «gamping», un concept qui permet aux propriétaires de jardins de louer leur terrain à des campeurs.

Surfant sur le succès de l'économie collaborative (Airbnb, Costockage), forme de consommation fondée sur le partage des ressources entre particuliers, Joseph Léopold, jeune entrepreneur de 24 ans a lancé le site Gamping.com. Le «gamping», contraction de «garden» et «camping», met en relation des particuliers disposant d'un jardin et des campeurs à la recherche d'un terrain. «Je souhaite offrir une alternative d'hébergement économique pour les évènements et les périodes de forte affluence et ainsi donner la possibilité aux clients de camper sans les inconvénients des campings classiques», explique Joseph Léopold. Alors que le secteur du camping souffre de la crise, cette start-up veut proposer «des vacances moins coûteuses» et «augmenter la liberté des campeurs en proposant plus de lieux et tous types de terrains».

Ce concept novateur a vu le jour après une mésaventure arrivée au jeune entrepreneur lors d'un voyage: «Je rentrais d'un 'road trip' en Italie et j'avais oublié les clés de la maison de mes grands-parents où je vivais. J'ai donc décidé de planter ma tente dans le jardin. J'ai tout de suite pensé que beaucoup de personnes pourraient être intéressées par ce concept», raconte-t-il. Légalement, chacun peut accueillir sur son terrain jusqu'à vingt campeurs ou six véhicules et facturer ce service.

Concurrence déloyale?

Sur le site Gamping.com, mis en ligne depuis avril dernier, les propriétaires présentent leur jardin avec des photos et détaillent les prestations proposées (eau, éléctricité, piscine, cuisine...). Le tarif est défini par les hôtes. «Le prix oscille entre 1€ et 25 € par nuit et par personne. Le paiement se fait selon un accord de gré à gré entre les deux parties», détaille le jeune entrepreneur. Joseph Léopold, qui a investi entre 4000 et 5000 euros dans sa start-up, souhaite dès l'année prochaine développer un système de paiement en ligne avec une assurance, pour permettre à sa start-up de toucher une commission. «Cela permettrait de garantir la sécurité des lieux proposés», ajoute Joseph Léopold.

La Fédération française de camping et de caravaning (FFCC) voit d'un mauvais oeil l'arrivée de cette concurrence: «La sécurité de ces terrains n'est nullement assurée. Ce site propose les mêmes prix que les campings professionnels. Les clients sont donc en droit d'attendre les prestations offertes par un camping classique, ce qu'ils n'auront pas», déclare Céline Cochelin, responsable communication de l'organisme. «Certes l'aspect légal n'entre pas en jeu, mais ce concept pénalise les vrais terrains de campings qui ont fait beaucoup d'efforts pour s'adapter aux nouvelles lois de 2010 et qui subissent de nombreux contrôles. Chez les hôtes particuliers, les campeurs ne sont pas à l'abri de litiges», ajoute-t-elle.

Le site Gamping.com répertorie déja près de cinquante terrains dans sept pays (France, Portugal, Italie, Brésil, Mexique, Kenya et Canada).


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.