Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les caisses de retraite débordées par les réformes

Le Figaro08/10/2013 à 14:46
Chaque nouvelle réforme des retraites provoque un afflux de demandes des assurés auxquelles les caisses locales ont de plus en plus de mal à répondre. Résultat, les délais de traitement de dossiers s'allongent.

Les caisses de retraite sont en surchauffe. Après la réforme de 2010, qui prévoyait le relèvement progressif de l'âge de départ à la retraite, et les aménagements de 2012, qui ont assoupli le dispositif des «carrières longues», la réforme de François Hollande annoncée fin août est un nouveau casse-tête pour les agents de l'assurance retraite. «Tous nos services souffrent de la surcharge de travail liée à l'enchaînement des réformes. Les employés doivent à chaque fois se replonger dans les nouveaux textes et répondre à l'afflux de demandes des assurés qui s'interrogent sur leurs droits», explique Thierry Bellanger, secrétaire adjoint de Force ouvrière (FO) à la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

Un afflux que les caisses locales ont de plus en plus de difficultés à gérer. «Nos effectifs sont en baisse, avec seulement un départ à la retraite sur trois remplacé», déplore le syndicaliste. Selon la CGT de la Cnav, «la direction a décidé de fermer de nombreux points d'accueil du public pour faire de la plateforme téléphonique et d'Internet les principaux points d'entrée des assurés». Tandis que certaines agences ne reçoivent plus le public que sur rendez-vous sur des tranches horaires très limitées, ces plateformes sont à leur tour saturées. «Beaucoup s'assurés déplorent de ne pouvoir joindre la Cnav par le 3960 ou de ne pas obtenir toutes les réponses à leurs questions», assure le syndicat, en précisant qu'en outre, «la direction nous donne pour consignes de limiter les communications à seulement 3 minutes par appel».

Retards dans le traitement des dossiers

L'engorgement des caisses de retraite n'affecte pas seulement l'accueil, mais aussi le traitement des dossiers qui s'accumulent. Les demandes de départ à la retraite ont explosé de 77% entre avril 2012 et avril 2013, selon des données publiées récemment par Le Parisien . Résultat, les assurés doivent s'attendre à des retards dans le traitement de leurs demandes, voire de leurs paiements. Dans la région Centre, par exemple, où le nombre de bénéficiaires est passé de 450.000 à 532.000 en moins de dix ans, 10% des dossiers ont pris du retard, selon la Nouvelle République . De la Bretagne au Sud-est de la France, les agents se plaignent de subir en conséquence la mauvaise humeur des assurés.

Contactée par Lefigaro.fr, la Cnav n'était pas immédiatement disponible pour commenter cette situation. Sa direction avait toutefois assuré au Parisien qu'aucun droit ne serait perdu et que les paiements retardés seraient effectués à titre rétroactif. «Les agences ont pour consigne de traiter leurs dossiers en priorité», avait-elle précisé.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.