Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les buralistes «choqués» par les mesures antitabac de Touraine

Le Figaro30/05/2014 à 14:40

«Un gouvernement aux abonnés absents» qui «fait vraiment n'importe quoi». La réaction des buralistes ne s'est pas fait attendre après l'annonce des mesures antitabac de la ministre de la Santé, Marisol Touraine qui seront présentées le 17 juin prochain.

Après la loi Évin de 1991 interdisant la publicité pour les cigarettes et le décret sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics en 2007, voici un nouveau coup dur pour les buralistes. Il est signé Marisol Touraine, la ministre de la Santé, qui présentera le 17 juin prochain ses nouvelles mesures antitabac. Le projet de loi relatif à la politique de santé prévoit trois mesures chocs: la mise en place de paquets neutres, la possibilité de faire des actions de groupe à la manière des class actions américaines et l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics.

La réaction des buralistes à la mesure antitabac de Marisol Touraine ne s'est pas fait attendre. Le président de la Confédération des buralistes, Pascal Montredon, s'indigne de cette mesure. «La déclaration de Marisol Touraine nous choque! J'ai vraiment l'impression que ce gouvernement fait n'importe quoi.» Pour eux, les paquets neutres ne sont pas la solution. «L'Australie a déjà mis en place les paquets neutres, et on constate que la consommation a augmenté», explique le président de la Confédération des buralistes.

Marisol Touraine souhaite interdire la cigarette électronique dans les lieux publics, au même titre que le tabac. Mais pour les buralistes, le problème ne se situe pas là. «Interdire la cigarette électronique dans les lieux publics, pourquoi pas, mais le vrai problème concerne la vente. Nous avons déjà interpellé le gouvernement et il n'a pas réagi. Aujourd'hui n'importe qui peut vendre ce produit. Alors que la cigarette électronique, par sa gestuelle et son composé nicotinique, est vraiment similaire à la cigarette classique. Seuls les buralistes devraient pouvoir les vendre et cela régulerait le marché», propose-t-il.

«Qui dit paquet neutre, dit facilité de reproduire. Ce que le gouvernement propose favorise le marché parallèle», s'offusque Pascal Montredon. Pour y faire face, les buralistes réclament la mobilisation des forces de police aux frontières afin de réduire le marché illicite. Leur demande est restée sans réponse, «Ils font le mort!» se scandalise Pascal Montredon.

Alors que les ventes de tabac par Internet explosent, la Confédération des buralistes propose trois mesures pour réduire le marché noir. «Dans un premier temps, il faudrait que l'Europe harmonise les règles concernant la vente de tabac. En France, comme en Italie, la vente de cigarettes ne peut se faire que dans des points de ventes spécialisés, cela devrait être le cas dans tous les pays. Le second point: il faut arrêter de penser que le tabac est un produit comme les autres. Il est absolument nécessaire de remettre des seuils d'achat de cartouches de cigarettes dans les pays pour limiter le marché parallèle. Et enfin nous souhaitons l'interdiction de toutes formes de commerce de tabac sur Internet en Europe. Aujourd'hui, on arrive à repérer une personne qui télécharge sur Internet et on voudrait nous faire croire que c'est impossible d'attraper des revendeurs de cigarettes? C'est incroyable!».

Les buralistes ne comptent pas en rester là. Son président a l'intention de se rendre à Paris dès samedi pour rencontrer les autres buralistes et porter la voix de la profession, choquée pas ces mesures «qui n'évoquent même pas de mesures de prévention», auprès du ministère de la Santé. «On ne parle pas de prévention... Nous buralistes, sommes aussi pour une baisse de la consommation de tabac. Mais le gouvernement ne propose rien. J'espère que le bon sens l'emportera.»

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.