Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les bons plans pour alléger la facture de la rentrée scolaire

Le Figaro18/08/2017 à 06:00

Chaque année, le coût de la rentrée scolaire pèse sur le budget des familles. Le Figaro vous donne quelques méthodes pour faire baisser l'addition.

Cette année, la facture de la scolarité s'alourdit légèrement pour les familles, avec un coût en hausse de 0,83 % en moyenne, selon une enquête de la Confédération syndicale des familles (CSF) publiée mercredi. Le Figaro vous livre quelques astuces pour faire des économies.

» Rentrée scolaire: une facture plus salée au lycée

? Un maître mot: comparer

Magasins spécialisés, hypermarchés, sites Internet. Aujourd'hui, les créneaux de distribution des fournitures scolaires sont nombreux. De quoi déstabiliser les parents lors de la course aux achats de fournitures, de papeteries et d'articles de sport. D'après l'association Familles de France qui a étudié dans 36 départements français les différents circuits pour s'achalander, ce sont les hypermarchés qui restent les moins chers cette année. Ils ont constaté un coût moyen via ce circuit de distribution de 177,53 euros pour un enfant scolarisé en classe de sixième (articles de sport inclus). Tandis qu'en passant exclusivement en supermarché, l'association a constaté un coût moyen de 197,42 euros. Des achats qui montent à 216,78 euros si les parents s'approvisionnent exclusivement dans surfaces spécialisés indique l'étude.

Et pour les parents qui ne veulent pas déambuler dans les rayons des magasins et éviter les bousculades, ils peuvent se rendre plus tranquillement sur de nombreux sites Internet spécialisés dans les fournitures et la papeterie. Ces derniers peuvent bien souvent pratiquer des tarifs inférieurs aux étiquettes des magasins physiques. Mais attention, certains marchands du web peuvent vous facturer des frais supplémentaires de livraison ou de traitement de votre commande, ce qui peut rendre le tarif de la commande moins compétitif qu'un achat en magasin. Comparer est donc la meilleure solution pour partir à la chasse aux économies.

>> Rentrée 2017: 3 règles à suivre pour acheter ses fournitures scolaires par internet

Selon un sondage réalisé en septembre 2016 par Toluna pour le magazine LSA, près de 83,4% des parents interrogés indiquaient acheter des fournitures en grandes surfaces alimentaires, 23,3% en magasins spécialisés, et 20,9% passaient par la toile.

? Ne pas trop tarder, les prix remontent dès septembre

Pour surfer sur la vague de la rentrée scolaire, les distributeurs et les sites Internet n'hésitent pas à rivaliser pour casser leurs étiquettes en lançant de nombreuses offres promotionnelles. Mais généralement, les offres durent jusqu'à début septembre avant une remontée des prix. Mais pourtant, d'après un sondage Toluna pour LSA réalisé en 2016 quelques jours avant la rentrée, les Français ne se prennent pas toujours à l'avance pour effectuer leurs achats. 41% des parents indiquaient ne pas avoir encore terminé tout leurs achats pour la rentrée, et ils étaient même 11,8% à avouer qu'ils n'avaient pas encore commencé à se ravitailler en fournitures scolaires.

? Privilégier le rapport qualité/prix plutôt que les licences préférées de nos enfants

Une autre astuce pour éviter de voir gonfler son ticket de caisse, c'est d'éviter de se tourner vers les produits et fournitures à l'effigie des personnages de dessins animés de nos enfants ou de grandes marques de mode. Quitte à ne pas suivre les envies de nos chères têtes blondes! Un constat que les parents font notamment au rayon agenda des supermarchés. Par exemple sur le site Auchan.fr, un agenda sans marque particulière est proposé au tarif d'1,15 euros, tandis que des agendas siglés Rip Curl, L'Étudiant, ou encore Spiderman sont vendus entre 7 et 9 euros. Même constat sur les classeurs. Ceux de marques distributeurs ou de grandes marques sont vendus entre 1,50 et 2,30 euros, quand des classeurs à l'effigie des Simpson ou de Star Wars flirtent avec les 5 euros.

Et selon Isabelle Mazarguil, fondatrice du label «Approuvé par les Familles» les parents souhaitent de plus en plus privilégier la qualité en préférant «packaging innovant pour mieux s'adapter aux besoins de l'enfant et préfèrent la qualité aux licences. Elles [les familles, ndlr] veulent des produits qui vont durer, de bons matériaux», indiquait en mai dernier au Figaro Isabelle Mazarguil. «Les fabricants ont observé un moindre succès des produits type 'super-héros', donc ils commencent à s'en détourner», poursuivait-elle.

LIRE AUSSI - Rentrée scolaire: comment trouver des fournitures made in France ou écologiques

? Les bourses aux achats et les ventes groupées pratiquent souvent des prix compétitifs

Pour faire face aux hausses de prix, de plus en plus de familles et d'établissements scolaires s'organisent pour proposer des achats groupés. Les parents précommandent généralement une liste prédéfinie avec les fournitures nécessaires. Pour bénéficier de prix moins élevés, les groupements ou les associations de parents d'élèves négocient des rabais avec des sites Internet, ou des fournisseurs locaux. Enfin pour aider les plus démunis, Emmaüs organise dans plusieurs de ses communautés locales des ventes spéciales rentrée.

>> Les ventes solidaires de fournitures scolaires font carton plein

? Recycler et réutiliser les fournitures de l'année dernière

Avant de partir pousser le chariot dans les hypermarchés, ou de se rendre sur les sites Internet pour acheter de nouvelles fournitures, il ne faut pas hésiter à faire un inventaire des affaires déjà achetées pour vos enfants. De nombreuses fournitures peuvent parfaitement être réutilisables une ou plusieurs années supplémentaires au lieu de les gaspiller. C'est quelques dizaines d'euros d'économies à la clé qui peuvent être faites! Enfin, vous pouvez également vous tourner vers des associations caritatives telles que le Secours Populaire, la Croix-Rouge, ou encore Emmaüs pour faire don d'affaires en bon état dont vous souhaitez vous séparer.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.