Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les banques en ligne décollent

Le Figaro13/02/2011 à 20:18
Plus de deux millions de clients se sont laissé séduire.

Les Français sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par la banque en ligne. Ils sont désormais plus de deux millions à avoir ouvert un compte dans l'une de ces agences virtuelles. Ce qui représente 2 % du marché de la banque de détail. Le mouvement s'est accéléré en 2010. Chez Boursorama, l'un des tout premiers sur ce marché, mais qui annoncera demain des résultats en forte baisse en raison de problèmes liés à sa filiale allemande, «le nombre de clients bancaires a doublé en 2010 par rapport à 2009», précise sa présidente, Inès Mercereau. De son côté, ING Direct a lui acquis 40.000 clients supplémentaires en 2010 et Monabanq, quelque 20 000. Lancée en octobre 2009, la banque privée BforBank revendique 52.000 clients.

Tarifs avantageux

Cette tendance pourrait s'accélérer à l'avenir. Ces banques, qui font d'importants efforts de communication, devraient profiter des tendances de fond qui portent l'e-commerce. Du coup, les offensives commerciales se multiplient, notamment du côté des assureurs. Axa Banque, par exemple, vient de refondre son offre avec pour objectif de doubler le nombre des clients d'ici à 2015, pour passer de 720.000 à 1,4 million. La Macif veut, elle, fidéliser ses 5 millions de sociétaires en leur proposant une ­offre bancaire originale.

D'abord spécialisés dans le courtage boursier ou l'épargne à prix compétitifs, la plupart des acteurs se sont développés ces dernières années en proposant à leurs clients les mêmes produits qu'une banque classique : compte-courant, carte bancaire, assurance-vie, OPCVM et même depuis peu, des crédits immobiliers comme chez Boursorama. Leur plus ? Des tarifs très avantageux (souvent la carte bancaire est gratuite) et des sites facile d'accès et d'utilisation. Les banques à réseau traditionnel ont, elles aussi, créé des agences en ligne, mais avec des tarifs proches de ceux pratiqués au guichet. «LCL avec e.LCL fait partie des rares à avoir une politique tarifaire différenciée», précise ­Stéphane Court, directeur général d'Equinox Consulting.

À qui s'adressent les banques en ligne ? «Elles sont les banques secondaires de clients plutôt aisés, généralement avertis en matière bancaire et technophiles. Ils recherchent des moyens de paiement gratuits ou des produits financiers plus avantageux», avance Maxime Chipoy, analyste à l'UFC-Que choisir. Pour l'heure, les banques en ligne n'ont donc pas vocation à être les banques principales de leurs clients. «Notre objectif est d'être la première des deuxièmes banques de nos clients», confirme Inès Mercereau.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.