Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les automobilistes peuvent désormais contester leurs amendes radar par internet

Le Figaro23/11/2015 à 23:20

Les usagers de la route ont depuis lundi la possibilité de contester un excès de vitesse en remplissant un formulaire en ligne. Toutefois, cette mesure est limitée aux seules infractions liées aux radars automatiques.

La contestation d'une contravention suite à une infraction relevée par un radar est désormais possible électroniquement. Cette dématérialisation correspond à la mesure complémentaire (D21) décidée en comité interministériel de la sécurité routière le 2 octobre 2015. Auparavant, l'usager qui souhaitait contester une amende radar devait envoyer par la Poste, à ses frais, en recommandé, son dossier au Centre national de traitement de Rennes (CNT).

«Cette forme de contestation est toujours possible mais, dès aujourd'hui 20 heures, cette démarche peut aussi s'effectuer gratuitement en quelques clics : il suffit de se connecter au site internet de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (www.antai.fr) à la rubrique «Comment contester», indique le ministère de l'intérieur dans un communiqué.

«Concrètement, les modalités de contestation ne seront pas changées. Les usagers devront toujours justifier leurs demandes, comme c'est le cas actuellement. Mais, ils pourront désormais le faire en remplissant un formulaire en ligne et en scannant les preuves», indique Maitre Rémy Josseaume.

«Il y a trois cas possibles de contestation: premièrement, la voiture a été vendue ou volée et la personne reçoit des PV qui ne lui sont pas destinés. Il doit alors envoyer tous les justificatifs par courrier avec accusé de réception. Mais à partir d'aujourd'hui, cette démarche va être simplifiée, les automobilistes n'auront plus à envoyer un courrier avec accusé de réception, ils auront simplement à remplir un formulaire, ce qui représente à la fois un gain de temps et plus de facilité», précise l'avocat spécialisé dans les questions automobiles. «Le deuxième cas de contestation possible est lorsque les usagers ont prêté leur voiture à un tiers. Ils doivent alors renseigner un formulaire en ligne et fournir le numéro de permis de conduire de la personne qui a emprunté la voiture. Enfin, le troisième cas lorsque les usagers contestent les conditions de l'amende. Vous devez alors consigner votre amende avant de la contester. Vous remplissez le formulaire en ligne avec les preuves de la contestation», ajoute l'avocat.

«L'avantage principal pour les usagers est qu'il y a moins de papiers à remplir et à stocker, ce qui facilite également le travail des avocats. C'est une révolution à petits pas. Le bémol est que cette dématérialisation ne concerne que les radars automatiques. Il faut aller plus loin, il faudrait que les usagers puissent contester tous les types de PV. Il faudrait également que l'on ait accès aux clichés des radars en ligne», ajoute le président de l'automobile club des avocats.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.