Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les 5 grandes mesures en immobilier des candidats à la primaire de la droite

Primaliance25/10/2016 à 07:00

Dans le cadre des primaires de la droite, Explorimmo a réalisé une longue interview de chacun des 7 candidats.  Pour y voir plus clair, le site pointe leurs 5 mesures phare. 

 

Nicolas Sarkozy

1 Relancer  l’accession à la propriété par une garantie de l’Etat pour réduire les exigences d’apport personnel

2 Maintien du dispositif d’incitation à l’investissement locatif

3 Instauration d’un statut de bailleur privé et d’un prélèvement forfaitaire libératoire de 33,3 % sur les revenus fonciers pour les bailleurs privés

4 Pacte sur les normes de construction

5 Réformer la loi SRU en intégrant le logement intermédiaire

 

Alain Juppé

1 Abrogation de la loi ALUR et notamment de l’encadrement des loyers

2 Maintien en l’état du dispositif Pinel et du PTZ , suppression de l’ISF

3 Sécuriser les bailleurs par l’instauration d’un statut du bailleur privé

4 Favoriser les aides à la pierre plutôt que les aides à la personne

5 Maintien de l’obligation de logements sociaux dans les secteurs tendus et abrogation de l’obligation dans les zones détendues

 

Bruno Le Maire


1 Abrogation de l’encadrement des loyers et de la loi ALUR

2 Baisse des frais de notaire pour la résidence principale, et TVA à 10 % pour les primo-accédants.

3 Proposer aux investisseurs un contrat "loyer abordable" contre un avantage fiscal

4 Restaurer la confiance des investisseurs et les protéger contre les impayés de loyers.

5 Suppression du quota de logements sociaux remplacé par un mécanisme uniquement en zones tendues pour inciter les maires à construire des logements sociaux et privés.

 

 François Fillon

 

1 Abrogation de la loi ALUR

2 Baisse des droits de mutation à titre onéreux, retour à l’exonération des plus-values après 15 ans

3 Instauration d’un seul dispositif fiscal consistant en un amortissement du bien sur une longue durée pour l’investisseur locatif

4 Nouveau PTZ réservé à l’accession neuve, sauf en zone rurale, et maintien de la TVA à taux réduit.

5 Simplifier les normes de construction et prioriser la libération du foncier

 

Nathalie Kosciusko-Morizet


1 Promouvoir l’accession à la propriété et engager la refonte du PTZ et un vaste plan de revente des logements sociaux

2 Supprimer l’encadrement des loyers

3 Favoriser l’investissement locatif en mettant en place un grenelle du logement locatif

4 Libérer la construction en simplifiant la législation et engager un programme de rénovation des logements.

5 Régionaliser la politique du logement

 

 Jean François Copé

 

1 Favoriser la construction de logements

2 Libérer le marché locatif et les loyers pour faciliter l’investissement locatif

3 Allégement de la fiscalité : suppression des droits de succession jusqu’à 400 000 €, suppression de l’ISF, prélèvement forfaitaire libératoire de 26 % sur les plus-values et de 33 % sur les revenus fonciers.

4 TVA à 10 % pour l’acquisition d’un premier logement à titre d’habitation ou de location dans le neuf.

5 Abrogation du seuil minimum de 25 % de logements sociaux en stock, remplacé par un seuil maximum de 50 % et un seuil en flux limité au tiers de l’offre nouvelle.

 

 Jean-Frédéric Poisson


1 Supprimer progressivement tous les dispositifs d’exception (allègements fiscaux) et baisser la fiscalité qui pèse sur l’immobilier comme les droits de mutation.

2 Réserver le dispositif d’incitation à l’investissement locatif aux zones tendues et suppression de ces dispositifs ailleurs.

3 Favoriser l’accession sociale et ne pas réserver au parc HLM le monopole de l’action sociale

4 Réformer la loi SRU par une obligation des collectivités en termes de flux et non de stock.

5 Contrat de bail à durée déterminée dans le logement social

 

 

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.