Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Leclerc attaqué en justice par 130 pharmacies pour publicité mensongère

Le Figaro07/04/2016 à 17:32

130 pharmacies du réseau Univers Pharmacie vont attaquer Leclerc en justice pour publicité mensongère. Le groupe de grande distribution revendiquait, à tort, des produits moins chers que ceux des officines.

La bataille entre Leclerc et les pharmaciens devrait faire l'objet d'un nouveau volet judiciaire dans les prochaines semaines. Cette fois-ci, 130 officines membres du réseau Univers Pharmacie menacent d'attaquer le groupe de grande distribution en justice pour publicité mensongère. Une décision collective nourrie par l'annonce récente du tribunal de La Roche-sur-Yon qui a condamné début mars, pour cette même publicité, le groupement d'achat des centres Leclerc à verser la somme de 10.000 euros au titre de préjudice moral et d'image à une officine de ce réseau, ainsi qu'environ 11.000 euros pour la perte de clients éventuels.

La publicité comparative à l'origine de la discorde affirmait que les parapharmacies des hypermarchés Leclerc proposaient des produits moins coûteux que leurs concurrents et surtout 32,5% moins chers que les officines membres d'Univers Pharmacie. «C'était impossible pour nous. On a vérifié et on s'est rendu compte que 79% des pharmacies prises en compte ne faisaient pas partie de notre réseau», affirme au Figaro Daniel Buchinger, président d'Univers Pharmacie, avant d'ajouter que «le relevé des prix de Leclerc se faisait à partir de prix promotionnels qui ont été remontés après la campagne de publicité».

Obtenir une réparation individuelle

En 2012, la Cour d'Appel de Colmar a condamné le groupe Leclerc au retrait de sa publicité ainsi qu'au versement de 210.000 euros à la société Univers Pharmacie. «Le juge a estimé que la publicité était dénigrante et déloyale vis-à-vis du consommateur», raconte Daniel Buchinger.

Cependant, aucune réparation individuelle n'a été obtenue à l'époque, jusqu'à ce qu'Univers Pharmacie effectue un nouveau comparatif des prix avec huissier, confirmant le caractère mensonger de la publicité des parapharmacies Leclerc. Un élément qui a poussé le pharmacien de La Roche-sur-Yon à demander dédommagement et obtenir réparation en mars dernier. «C'est le petit pharmacien qui a gagné contre Goliath», lâche Daniel Buchinger.

De quoi motiver le groupe Univers Pharmacie dans sa volonté d'entamer 130 actions individuelles en justice contre Leclerc dans les prochaines semaines. «Les 130 officines que comptait Univers Pharmacie à l'époque vont obtenir justice en tant que petits commerçants», conclut Daniel Buchinger. Contacté par Le Figaro, le groupe Leclerc a déclaré «ne pas avoir de commentaire à apporter» sur ce sujet.

Des querelles de longue date

Depuis plusieurs années, le groupe Leclerc tente de s'implanter sur le marché des médicaments non remboursés et s'attaque ainsi au monopole des pharmacies. L'enseigne d'hypermarchés met en avant la réduction des prix qui découlerait d'une ouverture élargie du marché. Les officines craignent de leur côté des risques pour la santé des patients.

Ces dernières résistent en répondant à coups d'attaques judiciaires contre les publicités jugées dénigrantes du groupe de grande distribution. D'autant que les règles afférentes aux officines en matière de publicité sont extrêmement restrictives. Leclerc ne semble pourtant pas avoir dit son dernier mot et devrait poursuivre ses offensives pour mettre son plan commercial à exécution et enfin parvenir à vendre des médicaments sans ordonnance dans ses hypermarchés. De quoi s'attendre à de nouvelles oppositions musclées entre les deux parties.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.