Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le tourisme pourrait pâtir des violences antiaméricaines

Le Figaro20/09/2012 à 20:32
Au salon touristique Top-Résa à Paris, les professionnels s'inquiètent de l'impact des manifestations contre le film anti-islam sur le niveau des réservations.

Déjà éprouvé par le printemps arabe, le secteur du tourisme craint les retombées sur son activité des violences anti-américaines dans le monde musulman. Au salon spécialisé Top-Résa, qui se déroule actuellement à Paris, les professionnels ont déploré les conséquences du film anti-islam diffusé sur YouTube et des caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo. «Le rejet ostensible d'une population ciblée, en l'occurrence américaine ou occidentale, peut être très impactant pour notre activité, même plus qu'un attentat», estime Didier Arino, directeur du cabinet spécialisé Protourisme.

S'il est encore trop tôt pour quantifier précisément l'impact de ces événements sur le chiffre d'affaires du secteur, Didier Arino s'attend à une clientèle attentiste dans les prochaines semaines, qui optera de préférence pour des destinations proches. «L'effet pourrait se faire sentir sur le volume de réservations des vacances de la Toussaint», estime-t-il.

L'Égypte pénalisée

Le Maroc et la Tunisie pourraient être touchés. En Égypte, les premiers incidents ont d'ores et déjà provoqué un quasi-blocage des réservations, s'alarment les professionnels. «Depuis huit jours, ça chute sur tous nos marchés, surtout du côté français», constate auprès de l'AFP Amr el-Azabi, le directeur des offices du tourisme égyptiens dans le monde. «Les Français sont particulièrement frileux, constate René-Marc Chikli, président du Ceto, l'association des tour-opérateurs. Alors que les réservations avaient repris, après le printemps arabe, du côté des clientèles allemande, anglaise et surtout russe, les Français restaient réticents à se rendre en Égypte». Ces trois destinations - le Maroc, la Tunisie et l'Égypte - sont pourtant traditionnellement les lieux de vacances préférés des Français.

Seul élément positif, la période n'est pas cruciale pour le secteur. «Les vacances de la Toussaint représentent un chiffre d'affaires marginal. Contrairement à l'été, les prochaines semaines ne génèrent habituellement que de petits volumes de réservation», précise Didier Arino. Le Ceto, de son côté, se félicitait jusqu'à présent d'une bonne arrière-saison, marquée par un phénomène de rattrapage, après une année 2011 plombée par le printemps arabe. L'organisme professionnel enregistrait au Maroc des réservations en progression de 80% par rapport à l'année dernière, de 25% en Tunisie. Ces destinations, qui ont proposé des prix cassés après les événements politiques de l'année dernière, «collent à la bourse des Français», constate René-Marc Chikli.

LIRE AUSSI:

» Le printemps arabe pèse encore sur le tourisme

» Tourisme: l'impact du printemps arabe s'atténue


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.