Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le téléphone devient aussi porte-monnaie

Le Figaro16/02/2014 à 12:00

Orange est le premier opérateur de téléphonie mobile à proposer à ses abonnés de payer sans contact avec leur smartphone, quelle que soit leur banque. Une innovation lancée d'abord à Strasbourg et Caen, deux villes leaders sur les nouveaux moyens de paiement.

Transformer son smartphone en porte-monnaie…. C'est ce que propose Orange à ses abonnés, avec l'aide de Visa. Sur un téléphone équipé de la technologie NFC, acheté chez Orange, les clients peuvent gratuitement faire installer en boutique un nouveau service: Orange Cash. En quelques clics, ils créent sur leur mobile leur porte-monnaie virtuel qu'ils créditent de la somme de leur choix (500 euros par mois et 2500 euros par an maximum), à partir du numéro de leur compte bancaire ou de celui de leur carte.

L'étape suivante a lieu dans les magasins: sur un terminal de paiement équipé pour le sans-contact, approcher leur téléphone suffit à régler leurs achats. Sans code secret jusqu'à 20 euros. Avec frappe du code sur l'écran du téléphone au-delà. Ludique, moderne, mais aussi pratique. Plus besoin de chercher son portefeuille, de sortir sa carte de paiement… Le téléphone fait tout. Sur l'écran, s'inscrit le montant qui reste encore dans le porte-monnaie, instantanément mis à jour, et la liste des transactions déjà réalisées.

Deux villes aux avant postes

Orange Cash vient d'être lancé simultanément à Strasbourg et à Caen. Deux villes pionnières du sans contact, qui ont pris une longueur d'avance: 30 % des terminaux de paiement y acceptent ce mode de règlement et de nombreux habitants y ont déjà pris goût, grâce aux cartes bancaires NFC notamment. Orange attend, pour étendre le service à d'autres villes, qu'elles se mettent au diapason et que le sans contact y gagne aussi ses galons.

Les opérateurs de téléphonie ont longtemps rêvé de se faire une place dans le monde des paiements. Orange Cash est un premier pas: chaque abonné Orange peut en profiter quelle que soit sa banque et sans rien avoir à lui demander tout en profitant de la sécurité des opérations traitées par Visa.

Pour assurer le succès de cette première en France, l'opérateur de téléphonie ne lésine pas sur les petits cadeaux. Jusqu'au 30 juin, il offre 10 euros à l'activation du compte, et 25 euros supplémentaires à partir de 100 euros de paiements réalisés sans contact chez les commerçants. Histoire de faire oublier les 79 centimes facturés à chaque rechargement du porte-monnaie.

Cadeaux et bons plans

Sans oublier les petits plus qui font de cette offre l'une des plus abouties en Europe, selon Visa. Dans la rubrique Bons Plans, par exemple, le client qui accepte d'être géolocalisé déniche les offres promotionnelles déposées gratuitement par les commerçants qui ont envie de participer et d'attirer le chaland. Quant aux internautes qui craignent de donner leur numéro de carte bancaire pour faire leurs emplettes en ligne, ils apprécieront la carte bancaire virtuelle à usage unique qu'ils peuvent créer avec cette solution chaque fois qu'ils font leur shopping sur la Toile. Indiquer son numéro, sa date de validité, et son cryptogramme permet de payer comme avec sa vraie carte. Mais sans risque car ils ne peuvent être utilisés qu'une seule fois.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.