Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le stade de Nice devient Allianz Riviera

Le Figaro23/07/2012 à 21:02
L'assureur a signé un contrat de naming avec ce stade construit en vue de l'Euro 2016.

Le naming , association d'une marque à une enceinte sportive moyennant finances, entre peu à peu dans les pratiques en France. Après les MMA qui ont donné leurs initiales au stade du Mans, devenu MMArena pour 13 millions d'euros sur dix ans, c'est au tour du nouveau stade de Nice d'offrir cette possibilité à un autre assureur, Allianz. L'enceinte de 35.000 places construite pour l'Euro 2016 et dont la livraison est prévue à la mi-2013, devient l'Allianz Riviera, pour un coût de 16 millions sur neuf ans.

Ce n'est pas une première pour Allianz qui a déjà associé son nom dans sa ville d'origine, Munich, au stade du Bayern, baptisé Allianz Arena depuis 2005, et en Australie, depuis peu, à l'Allianz Stadium de Sydney. «Donner son nom à un stade a un impact fort sur la notoriété d'une marque», souligne Dominique Monéra, directeur marketing de l'assureur. Ce dernier a regardé les projets français à la recherche d'annonceurs, comme Marseille, Lille, Lyon ou Bordeaux qui refont leurs stades pour l'euro de football de 2016. «Nous avons choisi Nice car c'est un stade en création et non un stade en rénovation. Les études ont montré que lorsqu'on associe son nom à un autre nom, qui a déjà une notoriété forte, son propre nom disparaît et l'opération ne contribue pas à apporter la force attendue», explique Dominique Monéra qui voulait en outre que le stade choisi soit implanté dans une région au rayonnement international important.

Un partenariat public-privé

Pour la ville de Nice qui a lancé ce projet à 243,5 millions d'euros grâce à un contrat de partenariat public-privé signé avec Vinci, c'est un allégement de la charge de remboursement. La redevance devrait s'élever à 10,8 millions par an après déduction des recettes de naming, et descendre entre 6,8 et 7,8 millions après déduction du loyer versé par le club de l'OGC Nice.

De nombreux autres projets cherchent des annonceurs, et pas seulement les enceintes dédiées au ballon rond. «Le naming est nouveau en France. Il y a beaucoup de projets, beaucoup d'offres mais peu de réalisations pour le moment», remarque un professionnel. «Quand il y a une crise, les budgets de communication souffrent. C'est valable pour tous les types de ­communication et donc également pour le sponsoring qui encadre les opérations de naming», ajoute ­Dominique Monéra.

LIRE AUSSI:

» Dernière ligne droite pour le Grand Stade du rugby français

» L'Euro 2016, un pari pour les majors du BTP


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.