Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le prélèvement à la source fait des dégâts sur l'épargne retraite
information fournie par Le Figaro17/05/2017 à 10:40

En l'absence de position claire sur le traitement fiscal des cotisations 2017, beaucoup de Français se sont abstenus d'alimenter leurs produits d'épargne retraite supplémentaire.

Il y a urgence à clarifier la situation sur le prélèvement à la source! Alors qu'Emmanuel Macron a laissé entendre qu'il pourrait reporter d'un an l'entrée en application de la réforme, les épargnants ont besoin d'un cadre précis pour faire leurs arbitrages de placement. C'est le cas notamment des Français qui ont souscrit des produits d'épargne retraite supplémentaire, type Perp, et que beaucoup se sont abstenus d'alimenter cette année. Et pour cause: 2017 devant être une «année blanche», la déduction fiscale liée au versement de cotisations devait passer à la trappe.

Chaque année, les sommes placées sur un Perp sont déductibles des impôts dans la limite d'un plafond. L'année dernière, quelque 2,6 milliards d'euros d'épargne ont ainsi été collectés, permettant de financer l'économie et les entreprises.

Mais, cette année, les gestionnaires font chou blanc. Car, sans la «carotte fiscale», les futurs retraités sont moins incités à épargner. Rien que sur avril, la Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique (Préfon), qui compte 400.000 affiliés, a enregistré une perte de 5 millions d'euros par rapport à l'année précédente, et ce en raison d'une absence de position claire sur le traitement fiscal des cotisations 2017.

«Il est capital que les épargnants puissent savoir dès le mois de juin si l'impôt sur les revenus 2017 sera ou non payé, s'insurge Denis Lefebvre, président de l'association Préfon. Découvrir le traitement fiscal des cotisations de l'année 2017 au moment de la promulgation de la Loi de finances qui aura lieu en décembre 2017 serait trop tardif.» Les épargnants qui n'auraient pas versé leur cotisation n'auraient en effet plus le temps de le faire pour pouvoir bénéficier de la déduction fiscale!

0 commentaire

Annonces immobilières