1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le PERCO
Edit-Place28/06/2010 à 20:04

Le PERCO (Plan d'Epargne pour la Retraite COllectif) offre aux salariés la possibilité de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières en vue de leur retraite.

Conditions de détention

Pour pouvoir verser sur un PERCO, vous devez être salarié, avoir au moins 3 mois d'ancienneté et disposer d'un PEE (Plan d'Epargne Entreprise). A votre retraite, les sommes déposées vous seront reversées sous forme de rente ou dans certains cas de capital.

Fonctionnement du PERCO

Vos versements sont libres et peuvent provenir :

  • d'un apport personnel (la somme de vos apports doit être inférieure au 1/4 de votre salaire brut annuel) ;
  • de l'abondement de l'entreprise ; - de la participation ;
  • de l'intéressement ;
  • d'un transfert de fonds à partir d'un PEI ou d'un PEE.

Votre entreprise doit vous proposer de choisir entre au moins 3 organismes de placements collectifs (OPCVM).

Souscription

Votre entreprise vous propose de souscrire à un PERCO sur décision de votre employeur, suite à un accord de votre société ou un accord de branche.

Fiscalité du PERCO

Les sommes que vous versez sur votre PERCO sont soumises à l'impôt sur le revenu, dans la limite de 25 % de votre rémunération brute annuelle. A l'inverse, les sommes déposées par votre employeur sont exonérées d'impôt sur le revenu. Les versements en provenance de l'intéressement ou de la participation sont aussi exonérés de l'impôt sur le revenu.

Sortie anticipée

Vos versements sont bloqués jusqu'à votre départ en retraite. Toutefois, une sortie anticipée est possible en cas :

  • de surendettement ;
  • d'expiration du droit à l'assurance-chômage ;
  • d'acquisition d'une résidence principale ;
  • d'invalidité ou de décès.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer