Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le pari risqué du retour de la croissance

Le Figaro02/07/2013 à 21:51
DÉCRYPTAGE DE MARIE VISOT - Toute l'équation repose sur le regain d'activité attendu par l'exécutif ; tout dérapage remettrait une nouvelle fois en cause les scénarios élaborés par Bercy.

Le marathon budgétaire a commencé, les calculettes des experts budgétaires moulinent... Combien de milliards économiser l'an prochain? De combien augmenter les impôts pour boucler l'équation? Le débat est lancé, mais les discussions ne seront pas vaines qu'à une seule condition: que la croissance revienne. Toute l'équation repose en effet sur le regain d'activité attendu par l'exécutif ; tout dérapage remettrait une nouvelle fois en cause les scénarios élaborés par Bercy. Pour mémoire, chaque dixième de point qui manquera en 2014, ce serait un milliard supplémentaire à devoir trouver.

L'enjeu se comprend à l'aune de ce qui s'est passé cette année: Bercy avait construit il y a un an son budget 2013 sur une hypothèse de croissance du PIB de 0,8 %. Très vite, il a fallu admettre que cette prévision ne serait pas atteinte... et qu'il manquerait plus de 6 milliards dans les caisses de l'État. L'année est bien avancée et les moins-values fiscales continuent de gonfler. Au total, ce ne sont donc pas 6 mais plus du double, précisément près de 13 milliards, qui devraient au moins manquer à la fin de l'année.

En 2014, le gouvernement ne pourra pas se permettre de reproduire un scénario où les impératifs budgétaires fluctuent au gré des aléas conjoncturels... En tablant toujours sur une progression de croissance de 1,2 % l'an prochain, François Hollande prend donc un pari risqué. Celui de croire que l'Europe donnera enfin une impulsion, que son crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) pour les entreprises, ainsi que la loi sur la sécurisation de l'emploi suffiront à remettre la France dans le droit chemin de la compétitivité. Que la consommation et l'investissement, aujourd'hui atones, repartiront rapidement.

De ce pari dépend le respect de la cible de déficit public que Paris va se fixer. Dépend aussi le fameux retournement de la courbe du chômage - François Hollande sait bien que les dispositifs d'emplois aidés pourront éventuellement freiner sa progression, mais pas la faire baisser durablement. Dit autrement, c'est à la fois son engagement auprès de la Commission européenne sur les finances publiques, et son engagement auprès des Français sur le chômage, qui sont en jeu.

Récemment, l'économiste Pierre Larrouturou affirmait que «tout miser sur le retour de la croissance» relève de la «méthode Coué». Mais ce membre du bureau national du PS, l'un des créateurs du collectif Roosevelt, voulait croire alors que François Hollande «est sûrement conscient de la situation»...

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.