Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le nouveau stade de Bordeaux, déjà théâtre de deux incidents

Le Figaro02/09/2015 à 17:58

Les barrières de sécurité situées dans les tribunes du stade bordelais ont déjà cédé à deux reprises. Des incidents fâcheux pour cet équipement flambant neuf, qui doit bientôt accueillir des matches internationaux.

Nous vous avions fait visiter en mai dernier les coulisses de ce stade flambant neuf... Et avouons-le, nous étions conquis par cette architecture moderne, qui change considérablement des stades de football habituels, aux plans beaucoup plus classiques. Ce stade de Bordeaux se caractérise notamment par ses lignes simples et élégantes. Une conception signée par le cabinet Herzog & De Meuron auquel on doit notamment l’Allianz Arena de Munich, la Tate Modern à Londres ou encore le Stade national de Pékin.

«Ces angles droits et ces colonnes, c’est une façon de reprendre les codes du classicisme comme dans un temple grec mais en les détournant, en introduisant des ruptures», souligne l’architecte Pierre de Meuron, tout en soulignant que le grand intérêt de ce stade - qui se revendique «à l’anglaise» - c’est la visibilité qu’il offre, toujours plus proche du terrain pour ressentir le jeu au maximum... Mais deux incidents similaires survenus en l’espace de seulement quelques mois ternissent quelque peu cette inauguration en grande pompe...

La solidité des barrières remise en cause

Ces deux fâcheux incidents ne remettent pas en cause la singularité de l’architecture du nouveau stade de Bordeaux... mais bien la sécurité du public lors d’un événement. Dès le match d’inauguration en mai dernier, une barrière du virage sud qui est pourtant censée empêcher les supporters d’accéder au terrain a cédé à la suite d’un mouvement de foule. Un communiqué avait alors été publié pour mettre en avant un comportement «un peu vif» des supporters. Ce à quoi ces derniers avaient rapidement répondu: «Nous sommes dans des stades de football, pas dans des salles de théâtre. Il est totalement ahurissant qu’à l’époque dans laquelle on vit, les constructeurs ne se soient pas souciés de cela.»

Suite à cette triste expérience, des travaux avaient été entrepris sur l’ensemble des tribunes afin de revenir à des conditions de sécurité optimales. L’incident aurait donc pu être clos. C’était sans compter sur un second incident similaire, survenu le week-end dernier. Alors que les Girondins de Bordeaux venaient de marquer et que certains d’entre eux ne cachaient pas leur joie, ils se sont retrouvés à dévaler la tribune, rapporte Sud Ouest, qui ajoute que certains supporters ont été projetés plus bas. Malgré les travaux effectués, le risque existe donc toujours.

Et à l’heure où deux rencontres d’envergure se tiendront bientôt au nouveau stade, dont France-Serbie lundi 7 septembre prochain et Bordeaux-Liverpool, dix jours plus tard, il va falloir trouver rapidement une solution... D’autant que les supporters serbes et anglais, ne sont pas réputés pour se comporter dans l’enceinte d’un stade comme dans un théâtre.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.