Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Mississippi prêt à accueillir les Français surtaxés

Le Figaro09/08/2012 à 17:28
L'ancien gouverneur du Mississippi s'est dit prêt mercredi à dérouler le «tapis rouge» aux gros contribuables français voulant éviter l'augmentation des impôts promise par François Hollande.

Haley Barbour, ancien gouverneur du Mississippi, État le plus pauvre d'Amérique, rêve d'accueillir de riches français écœurés par les hausses d'impôts. La décision de François Hollande de taxer jusqu'à 75% les revenus supérieurs à un million d'euros lui donne une idée. «Je me demande si nous, les Barbour, ne devrions pas lancer une affaire dont l'objectif serait d'attirer dans le Mississippi les Français riches, et les entreprises françaises qui réussissent» déclare-t-il dans un entretien accordé au magazine Foreign Policy.

Cet ancien président du Parti républicain, redevenu «lobbyiste» aujourd'hui, est connu pour son hostilité à toute hausse d'impôts. Il prône avant tout une réduction des dépenses publiques et une déréglementation de l'économie. Mais il est également fier de ses ancêtres français. «Mon nom est un vieux nom français huguenot. Mon arrière arrière arrière arrière grand-père, Louis LeFleur, un Français, a fondé un comptoir commercial dans les années 1800 à l'origine de la capitale du Mississippi, Jackson, rappelle-t-il. Nous sommes un État à faible imposition, bien disposé à l'égard des entreprises. Notre régime réglementaire est rationnel. Nous pourrions dérouler le tapis rouge et hisser le drapeau tricolore sur le Fort Maurepas. Bienvenue, mes amis!».

Cette tirade en dit long sur la réprobation qu'inspire la politique du nouveau gouvernement français dans les rangs conservateurs aux États-Unis. Elle leur paraît antiéconomique. Personnage truculent, avec un accent sudiste prononcé, Haley Barbour fait figure de modéré au sein du parti de l'éléphant. Sa prise de position est conforme à la démarche de tous les gouverneurs d'États du sud depuis plus d'une génération: l'investissement industriel étranger a complètement régénéré les économies locales.

Nissan et Siemens sont déjà implantés dans le Mississippi. Airbus assemblera bientôt des avions dans l'État voisin de l'Alabama, ce qui est perçu comme une excellente nouvelle pour l'emploi. Reste à voir si les Français fortunés supporteront la chaleur humide du Mississippi et succomberont durablement aux charmes de ses plages de sable blanc.

LIRE AUSSI:

» Les expatriations fiscales se multiplient

» La gauche vote 7,2 milliards d'impôts en plus

» Les héritiers de résidents suisses seront taxés en France

» Cameron ouvre les bras aux riches qui fuient la France


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.