1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le marché des surgelés tient bon

RelaxNews02/04/2015 à 11:02

En 2014, le marché des plats cuisinés a régressé de 2% en volume par rapport à 2013. (Adisa/shutterstock.com)

(Relaxnews) - En 2014, la consommation de produits surgelés est en très faible baisse (-0,7%), selon Les Entreprises des Glaces et des Surgelés.

L'organisation, qui regroupe 40 entreprises du secteur, affirme bien résister « dans une conjoncture économique morose ». Durant l'année écoulée, le secteur des surgelés dans le domaine de la grande consommation est en léger recul de 0,7%, tandis que les marchés alimentaires sont eux en hausse de 0,7%.

Dans le détail, on observe de fortes disparités selon les familles de produits. Ainsi, dans la catégorie légumes, les ventes ont augmenté de 2,6% en volume concernant les légumes cuisinés. Dans le même temps, les légumes bruts surgelés reculent eux de 5,5%.

Sur un autre positionnement, le marché des plats préparés n'est pas à la fête : il est en chute de 2%. Une érosion qui ralentit toutefois selon l'organisation, car 2013 avait été une année tourmentée liée au scandale de la viande de cheval. Notons par exemple que les plats à base de pommes de terre sont en recul de 2,7%.
Le secteur des pizzas est quant à lui toujours en bonne santé, avec une croissance de 1,4% en volume. Enfin, la famille de produits qui progresse le plus est celle des desserts surgelés. En volume, leurs ventes grimpent de 3%.

Sur le plan des habitudes de consommation, Les Entreprises des Glaces et Surgelés précisent que les circuits de distribution plébiscités demeurent les hypermarchés, les « freezer centers » et le drive, tandis que le hard discount et la livraison à domicile marquent le pas.

Le système du drive a de beaux jours devant lui concernant les surgelés, d'abord grâce à la facilité de commande mais surtout à la rapidité d'enlèvement des produits qui garantit le maintien de la chaîne du froid. En pratique, les produits surgelés doivent être conservés à une température inférieure ou égale à -18 °C.

Parmi les membres du syndicat Les Entreprises des Glaces et des Surgelés, on retrouve par exemple les marques Thiriet, Findus, Charal, Iglo, McCain ou encore Tipiak.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer